ZONE911 RECHERCHE DES ANNONCEURS

PUBLICITÉ WEB ET PUBLIREPORTAGE
Communiquez avec nous 

Malgré le blocage de Facebook, vous pouvez toujours nous rejoindre par la messagerie de la page ZONE911 sur Facebook, pour INFORMATIONS ET POUR L'ENVOI DE VOS PHOTOS. 

ENVOYEZ VOS INFOS, PHOTOS ET VIDÉOS : CLIQUEZ-ICI  Vous pouvez nous envoyer vos informations anonymes via la :  ZONE D'INFORMATION WEB 

Un sondage pancanadien révèle les effets néfastes à long terme de la COVID sur la santé du cerveau

 

Selon l'Organismes caritatifs neurologiques du Canada (OCNC)

Un sondage pancanadien mené auprès de plus de 1 000 personnes souffrant de la COVID longue, c'est-à-dire des personnes dont les symptômes durent des semaines ou des mois, révèle l'impact de la COVID longue sur la santé du cerveau.

Les troubles cognitifs ou le « brouillard cérébral » figurent parmi les symptômes les plus fréquemment signalés, avec la fatigue et l'essoufflement.

Parmi les autres symptômes liés au cerveau figurent les maux de tête, les vertiges et l'anxiété.

Plus de 80 % des personnes interrogées ont ressenti des symptômes pendant plus de trois mois, et près de 50 % pendant 11 mois ou plus. Bien que les vaccins et la distanciation physique soient importants pour prévenir et atténuer la COVID-19, le sondage suggère que l'impact de la COVID-19 sur la santé du cerveau durera au-delà de la pandémie.

Il est estimé que entre 25 à 35 % des patients atteints de la COVID-19 subissent des effets à long terme liés au virus. En date du 2 juin, le nombre de cas de COVID-19 au Canada s'élevait à 1 383 214, ce qui signifie que de 345 803 à 484 125 personnes pourraient vivre ou avoir vécu avec la COVID longue au pays.

Le sondage en chiffres

• Le sondage s'est déroulé du 5 au 26 mai 2021 et a été complété par 1 048 personnes atteintes de COVID longue dans toutes les dix provinces et les trois territoires.

• L'âge des personnes sondées allait de moins de 18 ans à plus de 90 ans. Près de 60 % étaient âgés de 40 à 59 ans.

• Plus de 87 % des personnes sondées se sont identifiées en tant que femmes. Les membres des minorités culturelles représentaient 9 % des répondants*.

• Avant d'avoir la COVID-19, près de 63 % des personnes interrogées ne souffraient pas d'une maladie de longue durée.

• 57% des personnes sondées ont reçu un test COVID-19 positif. Il convient de noter que les répondants peuvent ne pas avoir eu accès aux tests COVID-19 au moment de leur infection initiale.

• Plus de 85 % des participants n'ont pas été admis à l'hôpital lors de leur infection initiale.

• Près de 70 % des personnes interrogées ont dû prendre congé du travail. Plus de la moitié ont dû réduire leurs heures de travail, 74 % d'entre eux ayant réduit leurs heures de 50 % ou plus.

Source: https://moncerveaumavie.ca

 

16607721798077944308