Interdiction de faire des feux à ciel ouvert dans plusieurs régions

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a pris la décision aujourd'hui d'interdire les feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité, et cela, en raison des conditions qui sévissent présentement.

cartesop

Cette décision, prise en collaboration avec la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), entraîne donc une interdiction qui entre en vigueur depuis 20h vendredi soir.

Présentement, 19 incendies sont en activité au Québec dans la zone de protection intensive. Depuis le début de la saison de protection, 439 incendies de forêt ont touché 28 446 hectares. La moyenne des dix dernières années à la même date est de 303 feux pour une superficie de 33 959 hectares.

La collaboration de tous est essentielle afin que l'interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt soit respectée. Cette mesure vise à limiter les risques d'incendie de forêt.

Rappelons qu'en vertu de l'article 239 de la Loi sur l'aménagement durable du territoire forestier (chapitre A-18.1), quiconque contrevient à une ordonnance d'interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité de celle-ci ou de toute autre mesure rendue par le ministre est passible, outre le paiement des frais, d'une amende.

Si vous ne respectez la mesure mise en place pourrait se voir remettre une contravention entre 500$ et 50 000$.

"La Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier (article 239) prévoit que quiconque contrevient à une mesure propre à diminuer les risques de feux de forêt prescrite par le ministre en vertu de l'article 189 est passible d'une amende de 500 $ à 50 000 $." Source MFFP.

Les secteurs visés par cette mesure correspondent aux MRC et territoires suivants :

NORD-DU-QUÉBEC : Jamésie (991) pour sa portion au sud du 51e parallèle,
Eeyou Istchee (Waswanipi, Mistissini, Oujé-Bougoumou) (993)

CÔTE-NORD : La Haute-Côte-Nord (95) ainsi que Manicouagan (96),
Sept-Rivières (971) et Minganie (981) incluant l'Île-d'Anticosti pour leur portion au sud du 51e parallèle

SAGUENAY-LAC-SAINT-JEAN : Le Domaine-du-Roy (91), Lac-Saint-Jean-Est (93), Saguenay (941) ainsi que Maria-Chapdelaine (92) et Le Fjord-du-Saguenay (942) pour leur portion au sud du 51e parallèle

ABITIBI-TÉMISCAMINGUE : Témiscamingue (85), Rouyn-Noranda (86),
Abitibi-Ouest (87), Abitibi (88), La Vallée-de-l'Or (89)

MAURICIE : Mékinac (35) pour sa portion au nord du 47e parallèle, La Tuque (90)

CAPITALE-NATIONALE : Charlevoix-Est (15), Charlevoix (16) ainsi que
La Côte-de-Beaupré (21), La Jacques-Cartier (22) et Portneuf (34) pour leur portion au nord du 47e parallèle

BAS-SAINT-LAURENT : La Matapédia (07), Matane (08), La Mitis (09),
Rimouski-Neigette (10), Les Basques (11), Rivière-du-Loup (12), Témiscouata (13), Kamouraska (14)

GASPÉSIE-ÎLES-DE-LA-MADELEINE : Le Rocher-Percé (02),
La Côte-de-Gaspé (03), La Haute-Gaspésie (04), Bonaventure (05), Avignon (06)

OUTAOUAIS : La Vallée-de-la-Gatineau (83) et Pontiac (84) pour leur portion au nord du 47e parallèle

LAURENTIDES : Antoine-Labelle (79) pour sa portion au nord du 47e parallèle

LANAUDIÈRE : Matawinie (62) pour sa portion au nord du 47e parallèle

CHAUDIÈRE-APPALACHES : L'Islet (17)

Pour en savoir, plus de détails sur MFFP

Communiqué diffusé par Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Météo pour Québec

Vous avez besoin d'aide?
Vous pouvez communiquer avec la ligne 1 866 APPELLE (1 866 277-3553), de l’Association québécoise de prévention du suicide qui est accessible 24h sur 24.