DERNIÈRE HEURE : Desjardins : Les détenteurs de cartes de crédit sont aussi touchés par la fuite de données personnelles

Desjardins annonce de nouvelles mesures concernant le dossier de la protection des renseignements personnels.

Élargissement des protections offertes par Desjardins

Desjardins a fait une mise au point suite à des vérifications et diverses analyses effectuées suite à la fuite de données personnelles commise par un ex-employé de Desjardins.

1.8 millions de détenteurs de la cartes de crédit Visa Desjardins sont aussi touchés. 

Ainsi, considérant que cet individu avait des intentions malveillantes et que, de par ses fonctions, il avait accès non seulement à des renseignements personnels de membres qui ont un compte dans les caisses, mais aussi à ceux de détenteurs de cartes de crédit ou de produits de financement aux points de vente, Desjardins a décidé d’étendre le périmètre des personnes protégées, a indiqué Desjardins par voie de communiqué.

Ces nouvelles victimes sont des clients qui ne détiennent pas de compte auprès de l'institution.

Dorénavant, 8 millions de clients de Desjardins bénéficieront de la protection de l'institution.

Desjardins précise que les vérifications et analyses internes n’indiquent pas que les renseignements personnels des nouvelles personnes visées ont été transmis à des tiers par l’ex-employé malveillant.

Aucune carte de crédit n’est compromise ni aucune solution de paiement, comme Interac et les cartes de débit, a précisé Desjardins.

De plus, les mots de passe, les questions de sécurité et les NIP (numéros d’identification personnels) ne sont pas touchés.

Les analyses internes et les dernières informations provenant des corps policiers indiquent toujours que l’ex-employé malveillant a agi seul dans la fuite de renseignements personnels.

Desjardins continue de collaborer avec les corps policiers.

Desjardins va élargir la portée de la Protection Desjardins à toute sa clientèle. L’ensemble des membres et clients faisant affaire avec Desjardins profiteront de la Protection Desjardins.

« Dès son annonce, nous avons déclaré que nous allions faire évoluer la Protection Desjardins. À l’ère du numérique, il nous apparait responsable d’agrandir le périmètre des personnes à qui nous voulons offrir notre protection, tant et aussi longtemps que le Canada ne se sera pas doté d’une identité numérique robuste. Nous croyons que nous devons offrir d’ici là la meilleure protection possible en cas de vol d’identité, et nous invitons l’ensemble de l’industrie à faire de même », ajoute Guy Cormier.

Desjardins tient aussi à rassurer ses membres et clients à l’effet qu’il n’y a pas de variation significative de la fraude.

Détails des protections offertes et de leur portée

La Protection Desjardins est sans frais et comprend quatre volets :

Protection : Les actifs que les membres détiennent et les transactions financières effectuées chez Desjardins sont entièrement protégés en cas d’opérations non autorisées.

Accompagnement : En cas de vol d’identité avéré, Desjardins assure une prise en charge personnalisée et accompagne ses membres et clients à chacune des étapes pour restaurer leur identité.

Remboursement : Dans le cadre de la restauration d’identité, les membres et clients auront droit à un remboursement pouvant aller jusqu’à 50 000 $ pour des frais engagés tels que les frais de notaire et d’avocat, les pertes de salaire ou autres dépenses.

Surveillance : Les membres et clients ont accès au service de surveillance du crédit d’Equifax pendant cinq ans, soit la consultation quotidienne de leur cote de crédit sur le site Internet d’Equifax ainsi que la surveillance de leur dossier de crédit, y compris la réception d’alertes transmises lors d’activités dans celui-ci.

Par ailleurs, les anciens membres, ainsi que les anciens clients ayant reçu du financement en caisse, aux points de vente et par carte de crédit, pourront bénéficier du service de surveillance du crédit d’Equifax comprenant la surveillance du dossier de crédit, l’accompagnement en cas de vol et une assurance pour le remboursement des dépenses.

Poursuite des travaux sur l’identité numérique

L’engagement de Desjardins concernant les renseignements personnels sera à long terme. Desjardins fera notamment le point au premier trimestre de 2020 sur les travaux issus de son nouveau comité sur la protection des renseignements personnels et l’identification numérique. Des détails additionnels seront aussi communiqués sur la création de la branche francophone du DIACC (Digital ID & Authentication Council of Canada), dont Desjardins est membre fondateur.

« Adopter les meilleures pratiques pour protéger son identité est devenu essentiel à l’ère numérique d’aujourd’hui. En plus d’offrir les meilleurs outils pour adopter des comportements plus sécuritaires à nos membres et clients ainsi qu’à nos employés, nous souhaitons continuer à travailler de concert avec les autorités réglementaires et les gouvernements dans la mise en place des meilleures pratiques, y compris les nouveaux encadrements législatifs, pour l’ensemble de la société », indique Guy Cormier.

Sources des informations : Mouvement Desjardins 

Droits d'auteurs

ARTICLE, REPORTAGE ET PHOTOS PROTÉGÉS PAR LES DROITS D'AUTEURS - Toute reproduction, totale ou partielle, photos, vidéos, articles, publié sur Zone911 est strictement interdite. Les auteurs des photos et articles détiennent toujours les droits lorsqu'elles ont été produite par eux. Toutes les publications sur Zone911 ont été dûment autorisées par les auteurs. Sachez que vous pouvez toujours partager les reportages sur vos médias sociaux comme Facebook via les boutons de partage ou à partir du URL de l'article. Voir la section, conditions d'utilisation pour plus de détails. 

Offre d'emploi et formation