MERCI DE NOUS SUIVRE !

Vous êtes des milliers de lecteurs et lectrices à consulter Zone911 et ce, quotidiennement depuis 17 ans. Nous tentons de faire de notre mieux pour continuer à vous informer, 7 jours sur 7, 24h, malgré la situation difficile causée par le COVID-19. ZONE911 continue à vous informer. 
MERCI ENCORE ! 

 

COVID-19
Sauver des entreprises et des emplois.
SOLIDARITÉ - FAITES VOS ACHATS ICI AU QUÉBEC

CORONAVIRUS (COVID-19) EN DIRECT

Au Québec, en date du 30 mars 2020 à 13h

La situation est la suivante: 

3430 CAS CONFIRMÉS
+ 590

25 personnes décédées
+3
29 personne guérie 
235 personnes hospitalisées
+43
78 personnes aux soins intensifs
+6
6200 personnes sous investigation
56 285 analyses négatives (cas infirmés)

Pour ralentir la propagation :
Lavez vos mains souvent
Éternuez / toussez dans votre coude
Isolez-vous durant 14 jours si vous revenez d’un voyage
Évitez de visiter les aînés + les personnes vulnérables si vous êtes malade
Aucun rassemblement extérieur et intérieur

Si la COVID-19 vous inquiète ou si vous avez des symptômes :
- Québec : 418 644-4545
- Montréal : 514 644-4545
- Montérégie : 450 644-4545
- Outaouais : 819 644-4545
Ailleurs au Québec : 1 877 644-4545
Privilégiez les numéros locaux s’il y en a un pour votre région.

Voici l'outil d'auto-évaluation des symptômes COVID-19 - https://ca.thrive.health/covid19/fr 

Le saviez-vous ? Il ne faut jamais passer sur un boyau d'incendie avec son véhicule

À ne pas faire 

Lors d’un incendie, les pompiers doivent déployer plusieurs longueurs de boyaux pour se brancher à une borne-fontaine. Ces boyaux servent à alimenter en eau les pompiers qui sont au combat. C’est l’arme principale pour contrer le feu. Sans eau, le combat serait perdu d’avance pour les pompiers.

Automobilistes, sachez qu’il ne faut jamais passer sur un boyau d’incendie, c'est logique et c'est une question de sécurité.

Une situation semblable est survenue lundi à Québec sur les lieux d’un incendie dans le secteur de Sainte-Foy. Les pompiers étaient en plein déploiement, le feu faisait rage dans une résidence, lorsqu’un automobiliste a décidé de passer sur un boyau. Un policier qui a constaté la situation a exigé à l’automobiliste de s’immobiliser afin d’éviter qu’il cause des dommages ou qu'il fasse éclater le boyau avec son véhicule. L’automobiliste a dû rester à cet endroit durant près 1 h 30, en fait, jusqu'à la fin de l'intervention des pompiers. 

DSC 7923

Une rupture de boyau pourrait causer des blessures à un pompier ou à un citoyen.

D’ailleurs, le 14 septembre 2015, à Montréal, trois personnes ont été blessées par un boyau d’incendie alors que les pompiers combattaient un incendie au centre-ville. Un autobus de la STM avait roulé sur des tuyaux d’incendie qui étaient étendus sur la chaussée du boulevard René-Levesque. L’un des boyaux a été propulsé dans les airs et a frappé trois piétons. Cet incident avait fait trois blessés, dont un grave.

Mais aussi, les pompiers pourraient manquer d’eau. Cette dernière situation pourrait être catastrophique, car, elle pourrait causer des blessures et voir même le décès d’un pompier qui est dans un bâtiment en feu. 

Ne passez jamais sur les boyaux d’incendie en voiture | Même sans pression, les boyaux peuvent s’enrouler autour d’un essieu et causer un effet « coup de fouet ». L’eau est importante lors de nos interventions. 
 (SPCIQ) Service de Protection Contre les Incendie de Québec, via Twitter

Alors, quoi faire ?

C’est simple, on ne passe pas sur un boyau d’incendie, c'est logique. Prenez un autre chemin. Si votre véhicule se trouve coincé parmi les boyaux, prenez votre mal en patience, vous devez attendre jusqu'à la fin de l’intervention. Certains services d’incendie sont équipés de ponts tuyau, toutefois, seulement quelques services au Québec en sont équipés. 

Vincent Fradet
Zone911