Voici quelques faits divers : Arrestation, saisie de drogue, vitesse et opération de sécurité routière ...

Trois-Rivières : Perquisitions et arrestations en lien avec le trafic de stupéfiants. opération antidrogue baptisée « projet Paginer »

Très tôt ce matin, 5h30, une quarantaine d'agents de la police de Trois-Rivières et la Sûreté du Québec ont perquisitionné cinq résidences de Trois-Rivières. Sept personnes furent arrêtées pour des accusations en lien avec le trafic de stupéfiants. Certaines perquisitions furent réalisées par les membres du groupe tactique d’intervention de la Sûreté du Québec afin de sécuriser les lieux. Un maître-chien fut également mis à contribution. Les perquisitions ont permis la saisie d’importantes quantités de stupéfiants; métamphétamines, cocaïne, cannabis ainsi que deux armes à feu. De plus, certains véhicules furent saisis à titre de bien infractionnel.

Québec : Opération de sécurité routière : Respect des voies réservées

Le Service de police de la ville de Québec (SPVQ) a tenu, en collaboration avec le réseau de transport de la Capitale (RTC), une opération visant le respect des voies réservées par les automobilistes.

L’opération a eu lieu hier matin de 7 h et 9 h sur le boulevard Charest Est entre la rue de la Couronne et la rue Dorchester.

Les patrouilleurs du SPVQ ont remis 48 constats d’infraction, majoritairement pour non-respect de la voie réservée, et 15 avertissements. Un individu, qui était recherché sous mandat a également été arrêté pour ce motif ainsi que pour possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic.

St-Pascal de Kamouraska : Vitesse

Dans la nuit de dimanche à lundi, 3h35, les policiers du poste de la MRC de Kamouraska ont capté au radar un véhicule circulant à près de 200 km/h sur l’autoroute 20 ouest dans le secteur de St-Pascal. Le conducteur, un jeune homme de 18 ans de la région de Lévis et muni d’un permis probatoire, s’est vu remettre un constat d’infraction de 1753 $ en plus de 18 points d’inaptitude à son dossier de conducteur. Étant donné qu’il s’agit d’un grand excès de vitesse, son permis de conduire fut suspendu sur-le-champ pour une période de 7 jours.