Une nouvelle caserne pour les pompiers de Québec

La nouvelle caserne 6 des pompiers de Québec a été inaugurée ce matin, elle répond aux normes de santé et de sécurité et même plus.

Construite au coût de 5,7 millions dollars, celle-ci a été construite sur la rue Saulois, une nouvelle rue sans issue, tout juste à côté du boulevard de l’Auvergne et non loin du boulevard de l’Ormière.

Le coût de construction a été moins élevé que prévu, soit 800 000$ en moins.

L’espace de travail a plus que triplé pour les pompiers.
Celle-ci remplace la vieille caserne désuète située sur le boulevard de l’Ormière, un bâtiment non adapté aux normes d’aujourd’hui qui a été transformé à plusieurs reprises depuis 1966. Ce vieux bâtiment a même servi de bureau d’Hôtel de Ville de Neuchâtel et de poste de police avant une fusion avec la Ville de Québec.

ph caserne06
L'ancienne caserne 6 située sur le boulevard de l'Ormière

Maintenant, les pompiers de la caserne 6 auront accès à une caserne nettement mieux adaptée, plus confortable et mieux structurée pour le travail de sapeur en 2019. Les capitaines et les utilisateurs ont été impliqués dans la conception afin de répondre aux besoins et à la sécurité des pompiers.

Depuis le mois de mai, le SPCIQ a procédé à une réorganisation de la structure afin de respecter le schéma de couverture de risque.  Ainsi, un chef de district aux opérations sera maintenant en poste dans cette caserne afin de mieux couvrir le nord du territoire. Huit pompiers, dont deux officiers et un chef aux opérations, seront en poste. De plus, la caserne est en mesure de recevoir plus d’effectifs si nécessaire. Selon les besoins, la caserne peut recevoir jusqu’à 11 pompiers.

20191028 095553 z9

La caserne dispose maintenant de 3 portes de garage, des salles de formation et de rencontre, d’une grande cuisine, salon et salle d’entrainement. Le dortoir est maintenant mieux adapté et plus grand. L’espace est maintenant séparé en ilots, contrairement à l’ancienne caserne où les pompiers dormaient ensemble dans une toute petite pièce.

Un immense écran relié à la centrale 9-1-1 installé dans la cuisine permet l’affichage des appels et diverses informations en lien avec les interventions. Il sert aussi à la formation des pompiers.

Plusieurs aspects ont été pensés particulièrement au niveau de la sécurité. Ainsi, l’espace de stationnement intérieur des camions et l’espace d’habitation sont maintenant séparés par un « SAS » (Espace séparant deux bâtiments) avec pression positive afin d’éviter que des particules contaminées se retrouvent dans l’air dans les autres parties de la caserne.

De plus, les pompiers disposent maintenant d’un espace mieux adapté pour le nettoyage et la décontamination des équipements.

Le Service de protection contre l’incendie compte 16 casernes réparties sur le territoire de l’agglomération de Québec, dont sept ont été construites depuis les années 2000.