MERCI DE NOUS SUIVRE !

Vous êtes des milliers de lecteurs et lectrices à consulter Zone911 et ce, quotidiennement depuis 17 ans. Nous tentons de faire de notre mieux pour continuer à vous informer, 7 jours sur 7, 24h, malgré la situation difficile causée par la COVID-19. ZONE911 continue à vous informer. 
MERCI ENCORE ! 

 

CORONAVIRUS (COVID-19) EN DIRECT

Au Québec, en date du 4 avril 2020 à 13h

La situation est la suivante: 

6997 CAS CONFIRMÉS
+ 896

75 personnes décédées
+14
478 personnes hospitalisées
+49
130 personnes aux soins intensifs
+8
3879 personnes sous investigation 
83 230 analyses négatives (cas infirmés)

Pour ralentir la propagation :

RESPECTEZ LES CONSIGNES 
Restez à la maison, aucune visite.

Lavez vos mains souvent
Éternuez / toussez dans votre coude
Aucun rassemblement extérieur et intérieur

Si la COVID-19 vous inquiète ou si vous avez des symptômes :
- Québec : 418 644-4545
-Montréal : 514 644-4545
- Montérégie : 450 644-4545
- Outaouais : 819 644-4545
Ailleurs au Québec : 1 877 644-4545
Privilégiez les numéros locaux s’il y en a un pour votre région.

Voici l'outil d'auto-évaluation des symptômes COVID-19 - https://ca.thrive.health/covid19/fr 

Deux paramédics de Lévis ont aidé une femme à accoucher en traversant le pont Pierre Laporte

Deux paramédics de Lévis ont aidé une femme à accoucher à bord de l’ambulance. Toutefois, le bébé s’est présenté en siège et ceux-ci étaient dans l'incapacité d’immobiliser l'ambulance de façon sécuritaire sur l’accotement puisqu’ils traversaient le Pont Pierre-Laporte.

Selon le coordonnateur aux communications pour Dessercom, les paramédics ont donc réalisé cet accouchement en plein déplacement.

Celui-ci a précisé que les accouchements en contexte extrahospitalier pour les paramédics sont relativement très rares, mais une présentation par le siège l’est d’autant plus.

Bonne nouvelle, la mère et le nouveau-né se portent très bien aux dernières nouvelles. 

Les deux paramédics étaient à leur premier accouchement eux qui sont dans le domaine depuis une dizaine d'années. 

Réaction de Dessercom

C’est gratifiant pour des paramédics de réaliser ce genre d’accouchement et qu’à terme tout le monde soit en excellente santé, a indiqué Francis Brisebois, coordonnateur aux communications pour Dessercom

« Chaque année, les paramédics doivent suivre des formations continues afin de conserver une certaine assurance lors de situations plus complexes. Chez Dessercom, grâce à nos formateurs en entreprise, nous simulons et pratiquons quelques fois par année des situations peu communes et complexes pour lesquelles nos paramédics peuvent être appelés à intervenir au cours de leur quart de travail, » précise Monsieur Brisebois.

Source des informations : Via communiqué de presse de Dessercom