EN RAISON D'UN PROBLÈME INFORMATIQUE
Les reportages publiés entre le 15 juillet 2021 jusqu'au 20 septembre 2021 ne sont plus accessibles. Zone911 est à vérifier à une possible récupération. Merci pour votre compréhension.

INFORMATION À NOS LECTEURS ET LECTRICES - Des travaux de maintenance sont en cours le portait pourrait être hors service durant un moment. Merci de votre patience. 😊

TÉMOIN D'UN ÉVÉNEMENT?  - INFORMEZ-NOUS - ENVOYEZ-NOUS VOS IMAGES !  Via la section contact ou via la ZONE D'INFORMATION WEB pour des informations anonymes. 

5 M$ pour lutter contre le trafic d'armes à feu à Montréal

Le gouvernement Legault ajoute cinq millions de dollars additionnels pour s'attaquer à la problématique du trafic d'armes à feu sur le territoire de la ville de Montréal.

L'Équipe affectée à la lutte contre le trafic d'armes (ELTA) du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) obtiendra ce montant additionnel pour renforcer la capacité d'action de l'ELTA qui est à pied d'œuvre depuis le 22 février 2021.

 L'Équipe affectée à la lutte contre le trafic d'armes (ELTA) a un le rôle complémentaire à celui des autres unités du SPVM qui vise à contrer la violence par armes à feu et, ultimement, à arrêter les têtes dirigeantes des réseaux et à s'attaquer au marché du trafic d'armes.

• Le ministère de la Sécurité publique (MSP) octroie 5 millions de dollars sur deux ans à la Ville de Montréal pour soutenir l'ELTA, soit un financement de 2 millions de dollars en 2021-2022 et de 3 millions de dollars en 2022-2023.

• La prévention de la criminalité, notamment chez les jeunes à risque, fait aussi partie d'une stratégie globale de lutte contre la violence des armes à feu. À ce titre, 2,96 millions de dollars provenant de différents programmes de prévention du MSP ont été investis à Montréal, l'année dernière.

• 27,6 millions de dollars sur trois ans sont alloués en vertu du Fonds d'action contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs, pour renforcer les capacités des corps de police qui ont la responsabilité d'enquêter sur les meurtres et les tentatives de meurtre commis par des organisations criminelles, ainsi que sur l'approvisionnement illégal en armes à feu. Les sommes ont été réparties comme suit :

- SPVM : 4 237 500 $
- SPVQ : 3 921 500 $
- Sûreté du Québec : 19 450 000 $.

• 500 000 $ provenant du Fonds d'action fédéral contre la violence liée aux armes seront versés à la Ville de Montréal pour soutenir le Programme de prévention de la violence commise et subie chez les jeunes.

• Un investissement de 32,5 millions de dollars additionnels sur cinq ans pour intensifier la lutte contre le crime organisé a aussi été annoncé dans le cadre du budget du Québec 2020-2021.

• Un comité stratégique en sécurité urbaine (CoSSU) sera mis sur pied cet été, en collaboration avec la Ville de Montréal et les partenaires, afin d'assurer la complémentarité des actions et de définir les interventions les plus urgentes. Il sera aussi responsable de définir une stratégie à moyen et à long termes.

« Remonter jusqu'à la source des réseaux d'approvisionnement d'armes est un travail complexe et de longue haleine. Ce financement viendra bonifier nos moyens pour lutter sur tous les fronts contre la criminalité par armes à feu. Il s'agit d'une priorité impliquant un effort collectif de l'ensemble des ressources du SPVM et de ses partenaires. »

Sylvain Caron, directeur du Service de police de la Ville de Montréal

« Nous sommes déterminés à lutter contre le trafic des armes à feu à Montréal. Nous avons récemment vu trop de victimes à cause de la recrudescence d'événements violents, et ça ne peut plus continuer. J'ai confiance en nos forces policières et en l'équipe de l'ELTA afin d'enrayer ce problème. Votre gouvernement sera toujours un partenaire lorsqu'il est question de préserver la sécurité de nos citoyens. »

Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

« Je me réjouis des moyens supplémentaires qui sont donnés à l'ELTA pour agir et lutter contre le trafic d'armes à feu qui sévit à Montréal. Maintenir la paix et la sécurité dans notre métropole est un devoir et une responsabilité que notre gouvernement soutient activement. Je remercie tous les policiers ainsi que les nombreux acteurs du milieu communautaire qui travaillent pour prévenir la criminalité. »

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

« Ces sommes supplémentaires permettront à l'ELTA de véritablement prendre son envol avec l'accélération de la deuxième phase de son déploiement, ce qui va porter l'équipe à 40 personnes à temps plein. Déjà, l'équipe nous a offert des résultats probants depuis sa mise sur pied grâce à son travail exceptionnel. Le message que nous portons aujourd'hui est que la lutte contre les violences armées est une priorité pour nos trois paliers de gouvernement et que nous sommes pleinement mobilisés pour les combattre, pour assurer la sécurité des Montréalais et Montréalaises. »

Valérie Plante, mairesse de la Ville de Montréal

 

 

Météo pour Québec

16607721798077944308