MERCI DE NOUS SUIVRE !

Vous êtes des milliers de lecteurs et lectrices à consulter Zone911 et ce, quotidiennement depuis 17 ans. Nous tentons de faire de notre mieux pour continuer à vous informer, 7 jours sur 7, 24h, malgré la situation difficile causée par la COVID-19. ZONE911 continue à vous informer. 
MERCI ENCORE ! 

 

CORONAVIRUS (COVID-19) EN DIRECT

Au Québec, en date du 6 avril 2020 à 13h

La situation est la suivante: 

8580 CAS CONFIRMÉS
+ 636

121 personnes décédées
+27
533 personnes hospitalisées
+8
164 personnes aux soins intensifs
+10
2942 personnes sous investigation
91 533 analyses négatives (cas infirmés)

Pour ralentir la propagation : RESPECTEZ LES CONSIGNES, restez à la maison, aucune visite, lavez vos mains souvent, éternuez / toussez dans votre coude, aucun rassemblement extérieur et intérieur et évitez les déplacements non essentiels entre les régions, villes et quartiers.

Si la COVID-19 vous inquiète ou si vous avez des symptômes :
Québec : 418 644-4545, Montréal : 514 644-4545, Montérégie : 450 644-4545, Outaouais : 819 644-4545, ailleurs au Québec : 1 877 644-4545

Voici l'outil d'auto-évaluation des symptômes COVID-19 - https://ca.thrive.health/covid19/fr 

(En rappel) TENEZ-VOUS LE POUR DIT - Conduite avec les facultés affaiblies : L'antidémarreur à vie pour les récidivistes

 Le gouvernement a annoncé une nouvelle mesure contre les récidiviste de l'alcool au volant et de la drogue au volant 

Le gouvernement du Québec annonce l'entrée en vigueur, le 25 novembre prochain, d'une nouvelle mesure de sécurité routière visant à lutter contre la conduite avec les facultés affaiblies : l'imposition de l'antidémarreur à vie pour les récidivistes.

Ainsi, les personnes ayant commis une 2e infraction en matière de conduite avec les facultés affaiblies après l'entrée en vigueur de cette mesure ne pourront conduire qu'avec un véhicule muni d'un antidémarreur éthylométrique pour le reste de leur vie.

Cette mesure, qui découle des changements apportés lors de la modernisation du Code de la sécurité routière en 2018, s'ajoute aux nombreuses autres sanctions prévues au Code de la sécurité routière et au Code criminel en matière de conduite avec les facultés affaiblies.

• De 2013 à 2017, chaque année, les accidents dus à l'alcool ont causé en moyenne 100 décès (28 %) et ont fait 220 blessés graves (14 %) et 1 800 blessés légers (5 %), sans compter les milliers de victimes collatérales qui doivent composer avec la perte d'un proche ou veiller à son rétablissement.

• La conduite avec les facultés affaiblies, que ce soit par l'alcool ou la drogue, est une infraction criminelle et les sanctions sont sévères (suspension ou révocation du permis de conduire, saisie du véhicule, amende, inscription obligatoire à un programme d'évaluation du comportement, antidémarreur éthylométrique obligatoire, casier judiciaire, etc.). Dès la 2e infraction, l'antidémarreur est imposé au conducteur pour le reste de sa vie. Celui-ci peut toutefois demander à la Cour du Québec la levée de cette obligation au bout de 10 ans, sauf s'il s'agit d'un multirécidiviste.

« Bien que le bilan routier s'améliore au Québec, les accidents causés par l'alcool au volant font encore trop de victimes chaque année. Avec cette mesure qui entrera en vigueur le 25 novembre prochain, nous lançons un message clair aux automobilistes et aux récidivistes : la conduite avec les facultés affaiblies par l'alcool ou la drogue, c'est inacceptable. »
A indiqué François Bonnardel, ministre des Transports du Québec et ministre responsable de la région de l'Estrie

SOURCE Société de l'assurance automobile du Québec