Nouveauté à Trois-Rivières : Un registre de caméras de surveillance

Voici une excellente initiative de la police de Trois-Rivières afin d’aider à résoudre divers délits plus rapidement et plus efficacement. C'est possiblement une première au Québec.

De plus en plus de gens possèdent des caméras de surveillance et sont installés à l’extérieur sur leur terrain, résidence, commerce, etc.. Avec le programme Surveillance de quartier, la police de Trois-Rivières créer un registre des caméras de surveillance sur son territoire.

 

 

Ces caméras peuvent aider à résoudre un crime.

Le Service de police de Trois-Rivières invite les personnes intéressées, à remplir un formulaire en ligne afin d’aviser la police qu’elles possèdent un système de surveillance. «?Cette information sera compilée dans une banque de données associée à une carte de la ville. Si un crime se produit dans le périmètre d’une caméra de surveillance, les policiers pourraient contacter les propriétaires afin d’avoir accès à son contenu?» a indiqué La Direction de la police de Trois-Rivières.

Ainsi, les propriétaires de caméras de surveillance pourraient jouer un rôle clé dans la résolution de divers délits

Le corps de police a précisé que le registre des caméras sera strictement réservé à l’usage de la Direction de la police de Trois-Rivières.

Les citoyens sont donc invités à s’inscrire dès maintenant en cliquant sur le lien suivant

Certains critères doivent être respectés. Pour plus d’informations, consulter le site internet via ce lien
http://www.v3r.net/services-au-citoyen/securite-du-public/police/programmes-de-prevention/registre-des-cameras-de-surveillance 

Droits d'auteurs

ARTICLE, REPORTAGE ET PHOTOS PROTÉGÉS PAR LES DROITS D'AUTEURS - Toute reproduction, totale ou partielle, photos, vidéos, articles, publié sur Zone911 est strictement interdite. Les auteurs des photos et articles détiennent toujours les droits lorsqu'elles ont été produite par eux. Toutes les publications sur Zone911 ont été dûment autorisées par les auteurs. Sachez que vous pouvez toujours partager les reportages sur vos médias sociaux comme Facebook via les boutons de partage ou à partir du URL de l'article. Voir la section, conditions d'utilisation pour plus de détails.