TÉMOINS - ENVOYEZ VOS INFOS, PHOTOS ET VIDÉOS - Zone911 est là pour vous informer ! Photos et vidéos ICI ou envoyez nous vos informations anonymes via la ZONE D'INFORMATION WEB 

Val-Bélair: 7 jeunes arrêtés pour harcèlement criminel et des couteaux ont été saisis

Les policiers ont procédé à l'arrestation hier soir de 7 jeunes dans le secteur de Val-Bélair en lien avec du harcèlement fait à deux jeunes mineurs.

Selon le SPVQ, les policiers sont intervenus vers 22h. Deux adolescents auraient été suivis par un groupe d’une dizaine de suspects.

Certains suspects avaient le visage partiellement caché et l’un d’eux avait une cagoule complète.

Il y a quelques jours, l'une des deux victimes aurait été menacée de subir des lésions graves. De plus, il serait victime d’intimidation au quotidien.

La SPVQ a indiqué que l'une des victimes a été rencontrée dans les derniers jours par la direction scolaire et celle-ci avait recommandé de composer le 911 sans délai s’il se sentait menacé par les suspects.

Cette victime aurait reconnu un des intimidateurs et aurait constaté que les suspects étaient armés de couteaux.

Quelques minutes plus tard, deux policiers interceptent sept suspects sur Pie-XI Nord, à l’intersection Etna.
La plupart portent un vêtement sur la tête cachant une bonne partie de leur visage et l’un d’eux porte une cagoule complète.

La majorité du groupe n'a pas collaboré avec les agents.

Les suspects se seraient approchés des policiers avec agressivité et auraient encerclé les agents en les insultant.

Les agents ont demandé des renforts et le groupe a été arrêté.
Plusieurs suspects ont activement résisté à leur arrestation, a précisé, le service de police.

Un policier a dû dégainer son arme à impulsion électrique, car l'un des jeunes aurait dissimulé ses mains dans un sac en bandoulière, il était agité et n'offrait aucune collaboration. L'arme électrique n'a pas été utilisée.

Au total, sept jeunes, dont six mineurs, ont été arrêtés.

Ils ont été arrêtés pour harcèlement criminel et port de déguisement dans un dessein criminel.

Une fouille a permis de saisir trois couteaux et une cagoule.

Ils ont été libérés avec promesse de comparaître et doivent respecter des conditions, entre autres, de ne pas importuner les victimes et de ne pas communiquer entre suspects.

Les six mineurs ont été remis à la charge de leurs parents.

L’enquête dans ce dossier se poursuit.

Le SPVQ a indiqué
«Cette intervention résulte d’un cas d’intimidation extrême où les victimes voient leur qualité de vie affectée par le comportement des suspects. Nous continuons à travailler avec nos partenaires, dont les établissements scolaires, à enrayer toute situation d’intimidation.»

Tags:

16607721798077944308