Vente de cannabis «légale» vendu sur le marché noir

Frappe policière à Québec, Montréal et Montérégie

Vente de cannabis «légale» vendu sur le marché noir

Le Service des enquêtes sur la contrebande de la Sûreté du Québec mène une opération relativement à de la vente illégale de cannabis.
Douze arrestations sont prévues aujourd’hui dans les régions de Montréal, la Montérégie et de Québec.

L’enquête qui a débuté en 2019 a mené à vingt-sept perquisitions qui ont été réalisées dans des résidences privées et des entrepôts.

 

 

Lors de ces perquisitions les policiers ont notamment saisi :

• Près de 3 900 plants de cannabis
• 36 000 grammes de cannabis
• Environ 2 300 gr d’huile de cannabis
• Près de 3 400 gr de jujubes de cannabis
• Plus de 1 500 bonbons au cannabis
• 78 000$ en argent canadien
• 2 000$ en argent américain

Soulignons également que six résidences privées ont fait l’objet d’une ordonnance de blocage ainsi qu’un compte bancaire.

Il s’agit d’un réseau qui opérait depuis quelques années.

Les individus se procuraient légalement des certificats d’inscription émis par Santé Canada afin de cultiver du cannabis pour leurs besoins personnels à des fins médicales.

Le cannabis cultivé était ensuite séché pour être vendu illégalement sur le marché noir.

Rappelons que dans le cadre du programme ACCES Cannabis, la Sûreté du Québec veille quotidiennement à lutter contre la contrebande de cannabis à toutes les étapes de l’approvisionnement, allant de la production illégale à la contrebande de quartier, et ce, sur l’ensemble du territoire québécois.

Source: SQ

Droits d'auteurs

ARTICLE, REPORTAGE ET PHOTOS PROTÉGÉS PAR LES DROITS D'AUTEURS - Toute reproduction, totale ou partielle, photos, vidéos, articles, publié sur Zone911 est strictement interdite. Les auteurs des photos et articles détiennent toujours les droits lorsqu'elles ont été produite par eux. Toutes les publications sur Zone911 ont été dûment autorisées par les auteurs. Sachez que vous pouvez toujours partager les reportages sur vos médias sociaux comme Facebook via les boutons de partage ou à partir du URL de l'article. Voir la section, conditions d'utilisation pour plus de détails.