MERCI DE NOUS SUIVRE !

Vous êtes des milliers de lecteurs et lectrices à consulter Zone911 et ce, quotidiennement depuis 17 ans. Nous tentons de faire de notre mieux pour continuer à vous informer, 7 jours sur 7, 24h, malgré la situation difficile causée par la COVID-19. ZONE911 continue à vous informer. 
MERCI ENCORE ! 

 

CORONAVIRUS (COVID-19) EN DIRECT

Au Québec, en date du 7 avril 2020 à 13h

La situation est la suivante: 

9340 CAS CONFIRMÉS
+ 760

150 personnes décédées
+29
583 personnes hospitalisées
+50
Dont 164 personnes aux soins intensifs : Aucun augmentation
95 186 analyses négatives (cas infirmés)

IMPORTANT - Alors que la fête de Pâques arrive, le premier ministre Legault demande à tous les Québécois de respecter les consignes, AUCUN rassemblement physique pour aucune fête religieuse. Tous les rassemblements sont interdits.

Si la COVID-19 vous inquiète ou si vous avez des symptômes :
Québec : 418 644-4545, Montréal : 514 644-4545, Montérégie : 450 644-4545, Outaouais : 819 644-4545, ailleurs au Québec : 1 877 644-4545

Voici l'outil d'auto-évaluation des symptômes COVID-19 - https://ca.thrive.health/covid19/fr 

Arrestations pour fraude par cartes bancaires

Les policiers de Trois-Rivières ont arrêté deux individus en lien avec une fraude bancaire.

Selon le Service de police, vers 16 h 00 hier après-midi, les policiers ont été dirigés au dépanneur Servi express situé sur la rue Barkoff, pour un individu qui avait tenté d’effectuer des achats par le biais d’une fraude avec une carte de crédit.

Voyant que son stratagème avait avorté, le suspect avait pris la fuite.

Les informations obtenues par le propriétaire du commerce ont permis aux patrouilleurs de localiser rapidement le véhicule sur la rue Thibeau.

Ceux-ci ont procédé à l’arrestation de deux individus qui se trouvaient à bord. Ils furent conduits au Quartier général afin d’être rencontrés par les enquêteurs.

Un des suspects, un homme de 20 ans, est demeuré détenu et comparaîtra aujourd’hui, au Palais de justice de Trois-Rivières, sous des accusations de fraude et de bris de conditions. Celui-ci avait été remis en liberté le 9 janvier dernier par la Cour de l’Ontario, pour des dossiers similaires.

L’autre suspect impliqué fut libéré par voie de sommation à comparaître.

La vigilance du propriétaire du commerce, qui fut la cible de fraudeurs en 2019, aura permis de procéder rapidement à l’arrestation des criminels, a indiqué le service de police.