MERCI DE NOUS SUIVRE !

Vous êtes des milliers de lecteurs et lectrices à consulter Zone911 et ce, quotidiennement depuis 17 ans. Nous tentons de faire de notre mieux pour continuer à vous informer, 7 jours sur 7, 24h, malgré la situation difficile causée par le COVID-19. ZONE911 continue à vous informer. 
MERCI ENCORE ! 

 

COVID-19
Sauver des entreprises et des emplois.
SOLIDARITÉ - FAITES VOS ACHATS ICI AU QUÉBEC

CORONAVIRUS (COVID-19) EN DIRECT

Au Québec, en date du 29 mars 2020 à 13h

La situation est la suivante: 

2840 CAS CONFIRMÉS
+ 342

22 personnes décédées
+0
29 personne guérie 
192 personnes hospitalisées
+28
72 personnes aux soins intensifs
+15
6313 personnes sous investigation
49 364 analyses négatives (cas infirmés)

Pour ralentir la propagation :
Lavez vos mains souvent
Éternuez / toussez dans votre coude
Isolez-vous durant 14 jours si vous revenez d’un voyage
Évitez de visiter les aînés + les personnes vulnérables si vous êtes malade
Aucun rassemblement extérieur et intérieur

Si la COVID-19 vous inquiète ou si vous avez des symptômes :
- Québec : 418 644-4545
- Montréal : 514 644-4545
- Montérégie : 450 644-4545
- Outaouais : 819 644-4545
Ailleurs au Québec : 1 877 644-4545
Privilégiez les numéros locaux s’il y en a un pour votre région.

Voici l'outil d'auto-évaluation des symptômes COVID-19 - https://ca.thrive.health/covid19/fr 

Vols de catalyseurs : Deux arrestations à Trois-Rivières

Les enquêteurs de la Direction de la police de Trois-Rivières ont procédé, mercredi après-midi, à l’arrestation de 2 suspects qui s’adonnaient à des vols de catalyseurs.

Ces arrestations font suite à une recrudescence des plaintes de vols de catalyseurs sur certains types de véhicules, depuis quelques mois. Il s’agit d’une problématique observée également dans d’autres villes au Québec et impliquerait des réseaux distincts, a ajouté le corps de police.

La majorité des véhicules ciblés sont des V.U.S., compte tenu de leur dégagement du sol et la facilité à se glisser sous ceux-ci pour enlever la pièce convoitée. L’opération se fait très rapidement et le véhicule suspect quitte précipitamment. La majorité des délits surviennent en plein jour dans des stationnements publics (centres commerciaux et établissements d’enseignement), a indiqué la Service de police de Trois-Rivières.

Les deux suspects furent épinglés dans la région de Berthierville, suite à une enquête amorcée depuis quelques semaines. Ceux-ci, un homme de 25 ans et une femme de 20 ans furent libérés avec une promesse de comparaître et seront de retour au palais de justice de Trois-Rivières, le 16 mars prochain.

Depuis septembre 2019, le service de police de Trois-Rivières totalise une vingtaine de dossiers. La vigilance de la population est demandée afin de signaler aux policiers la présence d’individus au comportement louche à proximité d’un véhicule.

La Direction de la police de Trois-Rivières rappelle que toute personne voulant partager des renseignements, de façon confidentielle, peut le faire par le programme HALTE AU CRIME, en communiquant au numéro 819-691-2929 touche #7, ou directement sur le site internet du programme à l’adresse halteaucrime.v3r.net.

Source : Luc Mongrain
Sergent aux relations publiques et communautaires
Direction de la police de Trois-Rivières