MERCI DE NOUS SUIVRE !

Vous êtes des milliers de lecteurs et lectrices à consulter Zone911 et ce, quotidiennement depuis 17 ans. Nous tentons de faire de notre mieux pour continuer à vous informer, 7 jours sur 7, 24h, malgré la situation difficile causée par le COVID-19. ZONE911 continue à vous informer. 
MERCI ENCORE ! 

 

COVID-19
Sauver des entreprises et des emplois.
SOLIDARITÉ - FAITES VOS ACHATS ICI AU QUÉBEC

CORONAVIRUS (COVID-19) EN DIRECT

Au Québec, en date du 31 mars 2020 à 13h

La situation est la suivante: 

4162 CAS CONFIRMÉS
+ 732

31 personnes décédées
+6
29 personnes guéries 
289 personnes hospitalisées
+51
82 personnes aux soins intensifs
+4
5601 personnes sous investigation
63 378 analyses négatives (cas infirmés)

Pour ralentir la propagation :
Lavez vos mains souvent
Éternuez / toussez dans votre coude
Isolez-vous durant 14 jours si vous revenez d’un voyage
Évitez de visiter les aînés + les personnes vulnérables si vous êtes malade
Aucun rassemblement extérieur et intérieur

Si la COVID-19 vous inquiète ou si vous avez des symptômes :
- Québec : 418 644-4545
- Montréal : 514 644-4545
- Montérégie : 450 644-4545
- Outaouais : 819 644-4545
Ailleurs au Québec : 1 877 644-4545
Privilégiez les numéros locaux s’il y en a un pour votre région.

Voici l'outil d'auto-évaluation des symptômes COVID-19 - https://ca.thrive.health/covid19/fr 

Le SPVM a procédé à une vague d'arrestations (Montréal, Granby, Longueuil et Québec)

Le SPVM a procédé aujourd’hui, à une vague d’arrestations en lien avec le projet d’enquête Asterios.

Jusqu’à maintenant, les policiers ont procédé à 24 arrestations.

Celles-ci ont été effectuées avec la collaboration des services de police des villes de Granby, de Longueuil et de Québec.

Les suspects comparaîtront aujourd’hui par visiocomparution au palais de justice de Montréal.

Selon ce que dit le SPVM par voie de communiqué
«Rappelons qu’une série de perquisitions avaient été menées en novembre 2018 dans le cadre de ce projet d’enquête : « Le SPVM frappe un club supporteur relié aux Hells Angels ». Les enquêteurs du SPVM ont également procédé à une perquisition sur le territoire montréalais et à la saisie de stupéfiants et d’argent. D’autres arrestations sont à venir. Cette enquête a été amorcée à la suite de la vague de surdoses reliées au fentanyl qu’a connue Montréal à l’été 2017. Le SPVM avait mis alors différentes mesures en place pour freiner la circulation de cette drogue extrêmement dangereuse sur le territoire montréalais. Chaque cas de surdose a fait l’objet d’une enquête afin d’identifier les réseaux de trafiquants reliés à la vente de cette drogue.»

Source: SPVQ