Incendie de forêt majeur, secteur Labrieville

État de situation - Consignes de sécurité, fermetures de route et points de blocage

L'Organisation régionale de la sécurité civile de la Côte-Nord avise la population qu'un incendie de forêt majeur est en cours dans le secteur de Labrieville.

Par conséquent, l'accès au secteur est restreint, et les différents partenaires sont actuellement à pied d'œuvre pour assurer la sécurité des villégiateurs.

Des évacuations préventives sont en cours et les villégiateurs sont priés de ne pas se rendre dans le périmètre.

Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports (MTMDET) a procédé à la fermeture de la route 385 entre les kilomètres 76 et 85 pour une durée indéterminée. La réouverture de la route pourra se faire lorsque le secteur sera sécurisé et que le Ministère aura validé que son réseau n'a pas subi de dommages pouvant avoir des conséquences pour la sécurité des usagers.

La Sécurité civile invite aussi la population à respecter les consignes des autorités, particulièrement aux points de blocage mis en place sur les routes forestières dans les secteurs du lac des Caribous et du lac de Travers.

Par mesure de sécurité, le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles (MERN) communique avec les détenteurs de droits concernés afin de valider la présence de personnes en forêt dans le secteur et de les sensibiliser à ne pas s'y rendre. Le MERN suit la situation et modulera la suite de ses interventions en fonction de l'évolution de la situation.

Les policiers de la région de la Côte-Nord de la Sûreté du Québec ont établi un poste de commandement à Forestville. Ils ont érigé un périmètre de sécurité autour de l'incendie et exercent un contrôle des accès. Les policiers participent également à l'évacuation préventive des chalets et des baux de villégiatures qui se trouvent à l'intérieur du périmètre. Il n'y a aucun blessé à présent.

Pour signaler tout incident ou exprimer toute préoccupation liée à leur sécurité, les citoyens affectés sont priés d'appeler les services d'urgence.

Source: Ministère de la Sécurité publique