MERCI DE NOUS SUIVRE !

Vous êtes des milliers de lecteurs et lectrices à consulter Zone911 et ce, quotidiennement depuis 17 ans. Nous tentons de faire de notre mieux pour continuer à vous informer, 7 jours sur 7, 24h, malgré la situation difficile causée par la COVID-19. ZONE911 continue à vous informer. 
MERCI ENCORE ! 

 

CORONAVIRUS (COVID-19) EN DIRECT

Au Québec, en date du 4 avril 2020 à 13h

La situation est la suivante: 

6997 CAS CONFIRMÉS
+ 896

75 personnes décédées
+14
478 personnes hospitalisées
+49
130 personnes aux soins intensifs
+8
3879 personnes sous investigation 
83 230 analyses négatives (cas infirmés)

Pour ralentir la propagation :

RESPECTEZ LES CONSIGNES 
Restez à la maison, aucune visite.

Lavez vos mains souvent
Éternuez / toussez dans votre coude
Aucun rassemblement extérieur et intérieur

Si la COVID-19 vous inquiète ou si vous avez des symptômes :
- Québec : 418 644-4545
-Montréal : 514 644-4545
- Montérégie : 450 644-4545
- Outaouais : 819 644-4545
Ailleurs au Québec : 1 877 644-4545
Privilégiez les numéros locaux s’il y en a un pour votre région.

Voici l'outil d'auto-évaluation des symptômes COVID-19 - https://ca.thrive.health/covid19/fr 

INFO EN BREF – Accident dans le quartier St-Roch

Vers 10 h 30, ce matin, deux véhicules sont entrés en collision à l’intersection de la rue Saint-Anselme et l'avenue Simon Napoléon Parent, non loin du poste de police à Québec.

L’auteur de ces lignes a été témoin de la collision et est intervenu en portant secours.

Ce n’est pas un accident majeur, mais comme citoyen, je me suis arrêté et j’ai porté secours.

Je n’étais pas très loin, à une cinquantaine de pieds, lorsque les deux véhicules se sont percutés. Je me suis arrêté immédiatement et j’ai placé mon véhicule afin de protéger la scène. J’ai demandé aux deux conducteurs de ne pas bouger et me suis assuré qu’une personne était en communication avec le 9-1-1. C’était déjà fait, des enquêteurs du service de police qui passaient par là étaient déjà en communication avec le 9-1-1. L’un d’eux s’est occupé d’un blessé et moi l’autre.

Donc, je me suis occupé de la conductrice de la voiture de couleur or. Je lui ai demandé de demeurer à l’intérieur de son véhicule et de ne pas bouger la tête. Les coussins gonflables se sont déployés dans son véhicule, mais pas celui de l’autre véhicule.

Je suis entré dans le véhicule, j’ai retiré la clé de l’ignition et placé le sélecteur de vitesse sur la position arrêt pour éviter tout déplacement de la voiture. Puis j’ai tenu la tête de la conductrice jusqu’à l’arrivée des secours. Durant l’attente, je me suis assuré qu’elle se portait bien en lui posant quelques questions. La femme était orientée et elle était bien consciente de la situation. Celle-ci indiquait toutefois avoir des douleurs à la poitrine et à la nuque d’où l’importance de lui tenir le cou et lui éviter tout mouvement. Les blessures au niveau du cou peuvent être graves ou même fatales. Les policiers sont arrivés rapidement, puis les pompiers et les paramédics. Ces derniers ont pris la relève et je me suis retiré tout en souhaitant bonne chance à la victime.

Selon ce que j’ai vu, la collision est survenue lorsque le conducteur fautif, un homme âgé d’environ 70 ans a traversé la rue Saint-Anselme en coupant ainsi la voie à l’autre véhicule qui n’avait aucun arrêt à effectuer. Les deux conducteurs ont été transportés au centre hospitalier.

J’ai fait mon travail autrement aujourd’hui, non pas celui de journaliste/reporter, mais comme citoyen. Ce que j’ai fait, je l’ai bien fait. J’ai simplement appliqué ce qu’il fallait faire. Malheureusement, certains citoyens ne s’arrêtent pas lors d’un accident et poursuivent leur chemin comme si de rien n’était. D’autres composent le 9-1-1, mais ne s’arrêtent pas.

Vincent Fradet
Zone911