ESPACE PUBLICITAIRE
Nos plans inclus : BANNIÈRE + FACEBOOK + PUBLIREPORTAGE + OFFRE D'EMPLOI 
Pour atteindre une nouvelle clientèle. Service personnalisé, rapide et efficace ! Communiquez avec Zone911. 

ENVOYEZ-NOUS VOS IMAGES ET INFORMATIONS!  Vous voulez nous rapporter une intervention? Voir la section contact pour envoyer vos images ou via la ZONE D'INFORMATION WEB pour des informations anonymes.

Avec la période hivernale qui s’installe, la SQ désire rappeler à tous les conducteurs l’importance d’adapter leur conduite aux conditions climatiques et routières. En le faisant, ils réduisent les risques d’être impliqués dans une collision potentiellement mortelle.

Vaste opération de sécurité routière pour les 5 prochaines semaines

La fin du mois de novembre arrive et c'est le début du mois de décembre, le temps des fêtes arrive, c'est aussi le temps des partys. Même si nous sommes encore dans des mesures sanitaires, il est permis de se regrouper, mais en petit nombre. Il aura certainement encore des fêtards imprudents et le problème de l'alcool et la drogue au volant demeure toujours un gros problème. 

Sachez que l’ensemble des services de police du Québec, en collaboration avec la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), intensifiera ses interventions, du 26 novembre 2021 au 3 janvier 2022, dans le cadre de l’opération nationale concertée (ONC) ciblant la capacité de conduite affaiblie par l’alcool, la drogue ou une combinaison des deux.

Il y aura de nombreux points de contrôle où des dépistages obligatoires pourraient être réalisés aléatoirement et ce, autant le jour, le soir et nuit.

Une campagne publicitaire sera aussi déployée sur différents médias afin de rappeler aux conducteurs les conséquences de la capacité de conduite affaiblie par l’alcool, la drogue ou la combinaison des deux.

Le saviez-vous?

Malgré les campagnes de sensibilisation, la présence policière et les nombreuses options disponibles pour éviter de prendre le volant, chaque année, en moyenne, de 2015 à 2019, l’alcool était la cause de collision ayant entraîné :

• 85 décès (24 % du total des décès annuels);

• 220 personnes blessées gravement (15 % du total des personnes blessées gravement);

Chaque année, en moyenne, de 2015 à 2019, la présence de drogues ou de médicaments a été décelée chez 37 % des conducteurs décédés ayant subi un test (la présence de drogue ne signifie pas nécessairement que les capacités du conducteur étaient affaiblies au moment de la collision).

• Le cannabis était la drogue la plus souvent dépistée (21 % des conducteurs décédés ayant subi un test)

 

PUB ESPACE EXCLUSIF

16607721798077944308