Livraison de drogues par drones dans des centres de détention: Un réseau est démantelé

Selon la Sûreté du Québec

Mercredi 16 décembre, la Sûreté du Québec a démantelé un réseau de trafiquants qui effectuaient notamment, de la livraison de colis à l’aide de drones à l’intérieur des enceintes de centres de détention du Québec.

Cette opération est le résultat d’une enquête initiée il y a quelques mois par le Service de police de Sherbrooke à la suite d’une saisie de drone à proximité du centre de détention de Sherbrooke.

Quatre perquisitions ont été réalisées hier sur des propriétés de Noyan et Saint-Bernard-de-Lacolle, permettant notamment la saisie de :

• Huit drones;
• 20 téléphones cellulaires;
• Plus de 5 kg de cannabis illicite;
• Plus de 2 300 comprimés (méthamphétamine et autres);
• Près de 1.5 kg de tabac;
• De la cocaïne et du haschich;
• Ainsi que divers autres items reliés au trafic de stupéfiants ou dont la possession est interdite en milieu carcéral.

Les policiers ont également procédé à l’arrestation d’un suspect, un homme de 44 ans de Noyan, qui comparaitra ultérieurement pour faire face à différentes accusations, dont trafic de stupéfiants, complot, introduction par effraction et méfait. L’enquête tend à démontrer que ce dernier pourrait être relié à plusieurs livraisons de colis illégaux dans des centres de détention de Sherbrooke, de Drummondville, de Cowansville, de Sorel et de Montréal.

Cette opération, réalisée avec la participation du Service de police de Sherbrooke et du Service de police de la Ville de Montréal, a mobilisé une quarantaine de policiers de la DECCO Montérégie ainsi que des MRC des Jardins-de-Napierville et du Haut-Richelieu de la Sûreté du Québec.

Le groupe tactique d’intervention, un maître-chien et le Service d’identité judiciaire de la Sûreté du Québec ont également contribué à cette opération.

Un peu plus tôt cette semaine, deux hommes ont été arrêtés près de la prison de Donnacona

La Sûreté du Québec rappelle que tout évènement suspect ou acte criminel peut être communiqué, de façon confidentielle, à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec 1 800 659-4264.

Source: SQ

Météo pour Québec

Vous avez besoin d'aide?
Vous pouvez communiquer avec la ligne 1 866 APPELLE (1 866 277-3553), de l’Association québécoise de prévention du suicide qui est accessible 24h sur 24.