Chevreuils: Arrestation suite à des menaces de mort contre la mairesse de Longueuil

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) a annoncé ce matin avoir procédé hier (mardi) à l’arrestation d’un homme en lien avec des menaces qui ont été proférées au cours des derniers jours à l’endroit de la mairesse de Longueuil, ainsi qu’à l’endroit d’élus de la ville de Longueuil.

L’homme, qui est âgé dans la vingtaine et qui habite à l’extérieur de l’agglomération de Longueuil, a été libéré sous certaines conditions et pourrait faire face à des accusations criminelles.

Son dossier a été soumis au DPCP.

Le SPAL poursuit par ailleurs son enquête relativement à deux autres dossiers de menaces, en lien avec le plan de gestion de la population de cerfs de Virginie dans le parc Michel-Chartrand de la ville de Longueuil.

D’autres arrestations pourraient suivre dans cette affaire.

Ces menaces sont survenue suite aux débats et à la décision d’euthanasier la moitié des chevreuils qui vivent dans les boisés du parc Michel-Chartrand. Une quinzaine de chevreuils sont visées. Les chevreuils seront par la suite offerts à des organismes d'aident.

Le SPAL profite d’ailleurs de l’occasion à inviter les citoyens de débattre des idées avec la plus grande prudence, que ce soit sur les médias sociaux, par téléphone ou en personne. «Depuis la semaine dernière, plusieurs segments de ces débats ont dégénéré et ont fait en sorte que des enquêtes de nature criminelle ont été ouvertes, menant jusqu’ici à au moins une arrestation», a indiqué le SPAL.

Rappelez-vous que vos paroles ou vos écrits peuvent avoir de lourdes conséquences. Toutes menaces, faites au téléphone, ou par écrit sur les médias sociaux, peuvent mener à des accusations, a jouté le SPAL.

 

Météo pour Québec

Vous avez besoin d'aide?
Vous pouvez communiquer avec la ligne 1 866 APPELLE (1 866 277-3553), de l’Association québécoise de prévention du suicide qui est accessible 24h sur 24.