Intervention policière dans Limoilou : Le suspect a été arrêté

Il y a eu du développement dans l’intervention policière survenue cette après-midi à l'intersection de la rue des Lilas et rue Duval.

Contrairement aux informations que nous disposions, le suspect était bel et bien dans l’immeuble et celui-ci a été arrêté.

En fait, une fois que les deux témoins importants, un homme et une femme, furent évacués et conduits au poste de police, l’intervention s’est poursuivie. Les policiers ont voulu s’assurer que le suspect ne s’y trouvait pas. Ainsi, c’est le groupe tactique d’intervention qui est entré dans le logement et localisé le suspect caché.

Voici les détails du SPVQ.

Selon le SPVQ, vers 12 h 30, le Service de police de la Ville de Québec a répondu à un appel provenant d’une femme âgée dans la vingtaine à l’effet que son ex-conjoint, un homme âgé de 22 ans, rôdait autour de son logement et qu’il serait possiblement en possession d’une arme à feu.

Le véhicule conduit par le suspect a été localisé sur la rue des Lilas Ouest alors qu’il était stationné. Personne ne se trouvait à l'intérieur. Un pistolet à plombs et une arme longue ont été retrouvés à l’intérieur de l’automobile, a précisé le SPVQ.

Les policiers ont pu déterminer que le suspect se serait possiblement rendu dans un logement du même immeuble que celui où la victime réside. Considérant la possibilité que l’homme soit armé, un périmètre de sécurité a été érigé et plusieurs policiers ont été mobilisés. En milieu d'après-midi, deux témoins importants ont été évacués, memottés et pris en charge par les policiers puis conduits au poste de police. 

Vers 17h15, le groupe tactique d’intervention (GTI) a contrôlé le suspect dans ce logement aux alentours où il a été arrêté pour avoir proféré des menaces. Ce dernier a été conduit au poste de police pour y rencontrer les enquêteurs.

MISE À JOUR : Le suspect, un homme de 22 ans, va comparaitre au palais de justice. Les deux témoins importants ont été relâchés sous promesse de comparaitre, a indiqué Cyndi Paré, porte-parole du SPVQ. Le dossier d'enquête se poursuit. 

DSC 7676

67284792 10157647161204664 6117394285596770304 o

67682583 10157647161389664 4708765297362862080 o

67295996 10157647161644664 8611357240332386304 o

DSC 7725

DSC 7701