Un chevreuil dans le secteur de Beauport a attiré l'attention

Ce matin, un chevreuil a été aperçu à quelques reprises sur le terre-plein central de l'autoroute Félix Leclerc, entre le boulevard Raymond et  Seigneurial.

Toutefois, la bête a disparu des écrans radars et ce n'est qu'en milieu d'après-midi qu'elle a été aperçue à nouveau lorsqu'elle a été percutée par un véhicule sur le boulevard Raymond, tout juste en dessous du viaduc de l'autoroute.

La bête était visiblement blessée et semblait présenter des blessures au niveau d'une patte et à la mâchoire.

Comme elle était tranquille et demeurait au même endroit, les policiers ont demandé l'assistance des agents de la Faune pour récupérer le chevreuil. Afin d'éviter une fuite possible, les policiers ont gardé une distance le temps que les agents de la faune arrivent.

Ceux-ci sont arrivés sur les lieux vers 14h15.

La bête pouvait fuir à tout moment. Les agents de la faune ont profité de son accalmie et ont fait usage d'une fléchette tranquillisante. Toutefois, le chevreuil s'est remis sur ses pattes et a pris la poudre d'escampette prenant par surprise les policiers et les agents.

Malheureusement, dans cette situation, le chevreuil a dû être abattu avant qu'il ne se retrouve sur le boulevard Raymond ou même sur l'autoroute Félix Leclerc et causer un accident.

Par Vincent Fradet

Selon nos informations, le chevreuil était une femelle âgée d'environ 1 an et demi. Dans ces temps-ci, plusieurs cervidés sortent des bois et se retrouvent sur les routes. D’ailleurs, la Sûreté du Québec a publié un communiqué et invite les usagers de la route à redoubler de prudence au cours des prochaines semaines relativement à la présence d’animaux à proximité des routes et sur la chaussée. Le retour du temps froid coïncide avec une recrudescence des collisions impliquant des animaux, notamment avec le cerf de Virginie, communément appelé chevreuil. Il importe donc de redoubler de prudence durant les périodes où les risques de collision sont plus élevés, soit à l’aube et au crépuscule ainsi que pendant les mois d’octobre et novembre.

Afin de diminuer les risques d’être impliqué dans une collision avec un animal :

• Soyez attentif aux panneaux indiquant la présence potentielle d'animaux sauvages;

• Réduisez votre vitesse aux endroits où la présence d’animaux sauvages est signalée;

• Soyez vigilant dans les zones où la visibilité est réduite, particulièrement dans les pentes, les virages ainsi qu'aux endroits où la végétation est dense.

La prudence est donc de mise.

DSC 8368 z9DSC 8340 01 z920200929 160537 01 z9

 

 

 

 

Météo pour Québec

Vous avez besoin d'aide?
Vous pouvez communiquer avec la ligne 1 866 APPELLE (1 866 277-3553), de l’Association québécoise de prévention du suicide qui est accessible 24h sur 24.