MERCI DE NOUS SUIVRE !

Vous êtes des milliers de lecteurs et lectrices à consulter Zone911 et ce, quotidiennement depuis 17 ans. Nous tentons de faire de notre mieux pour continuer à vous informer, 7 jours sur 7, 24h, malgré la situation difficile causée par la COVID-19. ZONE911 continue à vous informer. 
MERCI ENCORE ! 

 

CORONAVIRUS (COVID-19) EN DIRECT

Au Québec, en date du 6 avril 2020 à 13h

La situation est la suivante: 

8580 CAS CONFIRMÉS
+ 636

121 personnes décédées
+27
533 personnes hospitalisées
+8
164 personnes aux soins intensifs
+10
2942 personnes sous investigation
91 533 analyses négatives (cas infirmés)

Pour ralentir la propagation : RESPECTEZ LES CONSIGNES, restez à la maison, aucune visite, lavez vos mains souvent, éternuez / toussez dans votre coude, aucun rassemblement extérieur et intérieur et évitez les déplacements non essentiels entre les régions, villes et quartiers.

Si la COVID-19 vous inquiète ou si vous avez des symptômes :
Québec : 418 644-4545, Montréal : 514 644-4545, Montérégie : 450 644-4545, Outaouais : 819 644-4545, ailleurs au Québec : 1 877 644-4545

Voici l'outil d'auto-évaluation des symptômes COVID-19 - https://ca.thrive.health/covid19/fr 

Inusité : Retrouvé dans un trou sur un chantier de construction

Ce matin, un individu complètement intoxiqué par l’alcool a été retrouvé dans un trou par un employé d’un chantier de construction.

Ce matin, vers 6h50, le 9-1-1 est informé par le contremaître du chantier, non loin de la rue François-de-Laval et du boulevard Sainte-Anne, qu’un individu est coincé dans un trou d’une dizaine de pieds. L’homme était endormi et il y avait une forte odeur d’alcool.

Sur place, les pompiers sont intervenus pour sortir l’individu du trou, celui-ci a été immobilisé sur une civière et évacué grâce au système de cordage.

L’homme de 26 ans ne présentait aucune blessure physique, il a été pris en charge par les paramédics puis conduit vers un centre hospitalier étant donné son état d’intoxication.

Chanceux dans sa malchance

On ignore depuis combien de temps il se trouvait dans ce trou. Demain, c’est le début des vacances de la construction et il est fort à parier qu’aucun travailleur ne s’y trouvera pour les deux prochaines semaines. On peut facilement dire que l’individu s’en tire par chance, parce qu’il a été retrouvé en cette dernière journée de travail.

Les policiers lui ont remis une contravention pour ivresse.

La CNESST a été avisée de la situation, car aucun dispositif de protection n’était installé autour du trou, a indiqué le Service des incendies.

Conseil de prévention du Service des incendies
À l’approche des vacances de la construction, il est de la responsabilité des opérateurs de chantier de s’assurer que tout danger soit éliminé et d’installer des dispositifs de protection supplémentaires dans les zones ou toute personne pourrait se blesser, même hors des heures de travail. Également, les trous doivent être couverts ou entourés d’une clôture.