ZONE911 RECHERCHE DES ANNONCEURS

PUBLICITÉ WEB ET PUBLIREPORTAGE
Communiquez avec nous 

Malgré le blocage de Facebook, vous pouvez toujours nous rejoindre par la messagerie de la page ZONE911 sur Facebook, pour INFORMATIONS ET POUR L'ENVOI DE VOS PHOTOS. 

ENVOYEZ VOS INFOS, PHOTOS ET VIDÉOS : CLIQUEZ-ICI  Vous pouvez nous envoyer vos informations anonymes via la :  ZONE D'INFORMATION WEB 

Un homme de Lévis est accusé de terrorisme

 

Vie le communiqué de presse de la GRC

La Gendarmerie royale du Canada annonce aujourd'hui le dépôt d'accusations en matière de terrorisme contre un résident de Lévis âgé de 51 ans. Il est présumé qu'il aurait préparé une activité terroriste visant à renverser le gouvernement haïtien de M. Jovenel Moïse.

Révolution armée en Haïti
Ces accusations résultent d'une enquête menée par l'Équipe intégrée sur la sécurité nationale (EISN) après avoir reçu des informations provenant du Service de police de la Ville de Lévis. L'enquête, entamée en juillet 2021, démontre que le suspect prévoyait exécuter une révolution armée en Haïti pour ultimement prendre le pouvoir.

Il est allégué que ce dernier aurait pris des actions concrètes, notamment en voyageant en Haïti, afin de faciliter l'organisation d'un groupe dont l'intention était de participer à un coup d'État contre l'autorité établie. Cette enquête n'est pas en lien avec l'assassinat de M. Jovenel Moïse.

Le suspect comparaîtra au palais de justice de Québec le 1er décembre pour faire face à trois chefs d'accusation en vertu du Code criminel du Canada :

83.191 – Quitter le Canada pour faciliter une activité terroriste
83.19(1) – Facilitation d'une activité terroriste
83.03 – Fournir des biens à des fins terroristes

Appel au public
En vertu de son mandat, la GRC enquête sur toutes les activités criminelles impliquant des Canadiens à l'étranger. Ceux-ci s'exposent à des accusations en vertu du Code criminel du Canada.

La GRC encourage les citoyens à rester vigilants et à signaler toute information sur le terrorisme ou sur des activités suspectes connexes au Réseau info-sécurité nationale (1-800-420-5805) ou au service de police de leur communauté.

16607721798077944308