MERCI DE NOUS SUIVRE !

Vous êtes des milliers de lecteurs et lectrices à consulter Zone911 et ce, quotidiennement depuis 17 ans. Nous tentons de faire de notre mieux pour continuer à vous informer, 7 jours sur 7, 24h, malgré la situation difficile causée par la COVID-19. ZONE911 continue à vous informer. 
MERCI ENCORE ! 

 

CORONAVIRUS (COVID-19) EN DIRECT

Au Québec, en date du 9 avril 2020 à 13h

données 8 avril 20 4

IMPORTANT - AUCUN rassemblement physique. Tous les rassemblements sont interdits. Gardez une distance de 2 mètres entre chaque personne et lavez vous régulièrement vos mains

LIGNE INFO CORONAVIRUS : 1-877-644-4545

Voici l'outil d'auto-évaluation des symptômes COVID-19 - https://ca.thrive.health/covid19/fr 

Un baigneur et un kayakiste ont perdu la vie dans la région de Charlevoix

MISE À JOUR À 22H19

Clermont : un baigneur perd la vie dans la rivière Malbaie

En début d’après-midi, un homme de 19 ans a perdu la vie après avoir sombré dans la rivière Malbaie.

L’homme était accompagné de deux amis et se baignait dans la rivière. Il aurait sauté dans la rivière et aurait été emporté. Un de ses amis aurait tenté de lui venir en aide après avoir constaté que son ami était "en détresse". Ce sont des plongeurs de la Sûreté du Québec qui ont localisé le corps vers 18h, non loin où il avait été vu pour la dernière fois. Le décès a été constaté sur place.

64283653 2809732112377154 969104175717679104 o (1)

PHOTO CI-DESSUS DES OPÉRATIONS DE CLERMONT : ROCK LALIBERTÉ

Un kayakiste perd la vie dans les eaux du fleuve à Cap-l’Aigle

À peine une heure plus tard, vers 14 h, une opération de sauvetage est survenue sur le fleuve Saint-Laurent, au large de Cap-l’Aigle.

Deux kayakistes, un homme et une femme, ont chaviré dans les eaux du Saint-Laurent, a indiqué Christine Coulombe porte parole de la Sûreté du Québec. 

Le centre d’appel d’urgence maritime a lancé un mayday sur les ondes radio et a demandé l’assistance de plaisanciers dans le secteur.

"La femme a été en mesure de regagner la rive par elle-même."

Pour l'homme, celui-ci a été secouru par un citoyen à l'aide d'une embarcation personnelle. Malheureusement, son décès a été constaté au centre hospitalier.

Tandis que pour la femme, celle-ci aurait subi un choc nerveux et souffrait d’hypothermie.

Selon la porte parole de la Sûreté du Québec, il aurait commencé à venter un peu et il y aurait eu des vagues, c'est l'hypothèse envisagée pour le moment qui pourrait expliquer pourquoi les deux kayakistes ont chaviré.

On ignore si les deux kayakistes portaient un gilet de sauvetage.

PHOTOS DES OPÉRATIONS DE SAUVETAGE À CAP À L'AIGLE : NICOLAS ROY

64392223 642534783238711 4836678975445008384 n

64377808 373928156893961 594183320670044160 n

63407149 604921446660716 6763451267785162752 n

64392849 463994690837671 6978126188644401152 n

64282783 2041558639281942 5895898741923119104 n

64348541 2239916859457743 5625197939782582272 n