MERCI DE NOUS SUIVRE !

Vous êtes des milliers de lecteurs et lectrices à consulter Zone911 et ce, quotidiennement depuis 17 ans. Nous tentons de faire de notre mieux pour continuer à vous informer, 7 jours sur 7, 24h, malgré la situation difficile causée par la COVID-19. ZONE911 continue à vous informer. 
MERCI ENCORE ! 

 

CORONAVIRUS (COVID-19) EN DIRECT

Au Québec, en date du 6 avril 2020 à 13h

La situation est la suivante: 

8580 CAS CONFIRMÉS
+ 636

121 personnes décédées
+27
533 personnes hospitalisées
+8
164 personnes aux soins intensifs
+10
2942 personnes sous investigation
91 533 analyses négatives (cas infirmés)

Pour ralentir la propagation : RESPECTEZ LES CONSIGNES, restez à la maison, aucune visite, lavez vos mains souvent, éternuez / toussez dans votre coude, aucun rassemblement extérieur et intérieur et évitez les déplacements non essentiels entre les régions, villes et quartiers.

Si la COVID-19 vous inquiète ou si vous avez des symptômes :
Québec : 418 644-4545, Montréal : 514 644-4545, Montérégie : 450 644-4545, Outaouais : 819 644-4545, ailleurs au Québec : 1 877 644-4545

Voici l'outil d'auto-évaluation des symptômes COVID-19 - https://ca.thrive.health/covid19/fr 

Deux motoneigistes ont perdu la vie

 

 

Nous ne sommes qu’au mois de novembre et déjà, deux motoneigistes ont perdu la vie au Québec.

Les précipitations de neige tombées au sol depuis quelques jours ont probablement favorisé la sortie hâtive des motoneiges.

L’accident le plus récent est survenu samedi vers 13 h 30, au Saguenay, dans les monts Valin. Une collision frontale dans un sentier a fait un décès et un blessé grave.

Selon les premières informations, tout porte à croire que les deux motoneigistes se sont percutés dans une courbe. L’alcool n’est pas en cause.

La victime est un homme de 41 ans.

Puis en Montérégie, un second motoneigiste de 44 ans a perdu la vie.

Cette fois-ci, l’accident implique une motoneige et une voiture sur la route 221 entre Saint-Édouard et Sherrington. Le motoneigiste a été happé par une voiture alors qu’il circulait en bordure de route. Au moment de l’accident, vendredi soir le 16 novembre, les conditions routières étaient difficiles, la visibilité réduite pourrait avoir été un élément contributif à l’accident.