TÉMOIN D'UN ÉVÉNEMENT?  - INFORMEZ-NOUS - ENVOYEZ-NOUS VOS IMAGES !  Via la section contact ou via la ZONE D'INFORMATION WEB pour des informations anonymes.

COVID-19 -Au Québec - 175 nouveaux cas, 0 nouveau décès, 58 hospitalisations, 18 personnes aux soins intensifs et 10 943 prélèvements réalisés le 1er août.
49 283 doses administrées. 532 200 des 585 000 doses de Pfizer attendues cette semaine ont été reçues hier.

Sunny : Un chien d'assistance pour venir en aide aux victimes et faciliter les échanges lors d'une enquête

La Sûreté du Québec a un outil de travail hors du commun, en fait, c'est Sunny, un chien d’assistance.

Un enquêteur peut faire appel à Sunny pour venir en aide et faciliter les échanges avec une victime.

Ce nouveau service est en fonction depuis près de 4 ans. La Sûreté du Québec dispose de trois chiens d’assistance et disponibles en tout temps.

Un enquêteur en soutien aux victimes, rattaché au Service de la coordination des enquêtes sur les crimes majeurs, est venu rencontrer les policiers de la MRC de Charlevoix-Est, en compagnie de son collègue, Sunny.

Chien de soutient

Ci-joint une photo des agentes Élyse René et Amélie Tremblay, en compagnie de Sunny.

Lorsque la situation le requiert, les enquêteurs, accompagnés de leur chien, sont appelés à collaborer sur certains dossiers, notamment en réalisant l’entrevue avec une victime.

Sunny, grâce à sa personnalité affectueuse et sensible, permet de réduire le stress et l’anxiété des victimes, en plus d’accroître leur sentiment de sécurité et de favoriser l’établissement d’une relation de confiance. Par sa seule présence, Sunny peut apaiser et réconforter les victimes afin de faciliter leur témoignage, a indiqué la SQ.

Le chien peut même se déplacer dans un palais de justice afin d'accompagner la victime.

Les chiens d'assistance ont été impliqués dans des centaines de dossiers jusqu'à maintenant.

 

 

 

Météo pour Québec

16607721798077944308