Voici un exemple concret d'un non respect du corridor de sécurité

Dans le cadre de leurs fonctions, les paramédics doivent parfois, entre sur des lieux d’accident, immobiliser leur véhicule sur un chemin public pour y effectuer des interventions.

Voici un exemple concret d’un non-respect d’un corridor de sécurité capté par un paramédic portant secours sur une autoroute.

Selon Urgences-Santé, pendant plus d’une minute, aucun véhicule n’a respecté le corridor.

REGARDEZ LA VIDÉO

Les paramédics tous comme les autres intervenants risquent leur vie et leur santé lorsqu’ils interviennent sur le chemin. D’ailleurs des intervenants ont d’ailleurs été blessés ou tués dans ces conditions.

Cette mesure est en vigueur depuis le 5 août 2012. En cas d’infraction, une amende de 200 $ à 300 $ et 4 points d’inaptitude sont prévus.

Les automobilistes sont invités à exécuter correctement la manœuvre du corridor de sécurité à la vue d’un véhicule immobilisé avec les gyrophares ou les feux clignotants actionnés.

Comment bien exécuter la manoeuvre?

Règle générale : créez un corridor de sécurité en ralentissant, puis en vous éloignant le plus possible du véhicule immobilisé, après vous être assuré de pouvoir le faire sans danger. Au besoin, immobilisez votre véhicule pour ne pas mettre en péril la vie ou la sécurité des personnes.

Pour plus de détails consultez ce document PDF de la SAAQ : Cliquez-ici

cas2

Météo pour Québec

Vous avez besoin d'aide?
Vous pouvez communiquer avec la ligne 1 866 APPELLE (1 866 277-3553), de l’Association québécoise de prévention du suicide qui est accessible 24h sur 24.