Les routes du Québec sont pires au Canada selon une étude du CAA

Information provenant du communiqué du CAA

Selon une étude menée par l’Association canadienne des automobilistes (CAA) confirme que les Québécois payent bien cher le mauvais état des routes.

Au total? Près de 1,4 milliard de dollars par année.

Selon la CAA, «cette étude est la toute première à chiffrer le coût imposé aux automobilistes par les routes en mauvais état...»

ancaa

Au Québec, en moyenne chaque année, une voiture roule 16 685 kilomètres et son usage coûte 258$ de plus à son propriétaire en raison du mauvais état de nos routes. C’est plus du double de la moyenne canadienne de 126$.

La situation cause l'usure prématurée des pneus une hausse de la consommation de l'essence, plus de dépenses en réparations et en entretien et une baisse de la valeur de revente d’un véhicule.

«Le coût est nettement plus lourd pour les Québécois et le piètre état des chaussées se ressent aussi sur la qualité de roulement, sur le confort et, chose inquiétante, sur la sécurité de tous les usagers de la route, qu’ils soient à pied, à vélo, en auto ou à moto.» a indiqué Sophie Gagnon – Vice-présidente, Affaires publiques et sécurité routière de CAA-Québec

Selon cette étude:

12% ont été jugés en très mauvais état;
17% en mauvais état;
22% dans un état à peine passable.

Ce sont donc 51% des tronçons qui ont échoué à obtenir la note de passage. Le portrait est assez similaire entre le réseau des autoroutes de la province et les voies non autoroutières, a indiqué le CAA.

 

 

 

 

 

Météo pour Québec

Vous avez besoin d'aide?
Vous pouvez communiquer avec la ligne 1 866 APPELLE (1 866 277-3553), de l’Association québécoise de prévention du suicide qui est accessible 24h sur 24.

16607721798077944308