Témoin d'un événement ?

CITOYENS DE QUÉBEC ET LÉVIS - Vous êtes témoin d'un déploiement de policiers, pompiers et paramédics, d'une situation anormale, n'hésitez pas, informez Zone911, directement ici. Votre information demeura confidentielle.
Entrée non valide

Nouvelle priorisation pour le dépistage de la Covid-19

Il y a du changement 

Les personnes symptomatiques et les personnes ayant été en contact avec une personne infectée seront priorisées pour le dépistage

Afin d'optimiser le dépistage auprès des personnes chez qui le risque est plus élevé d'être infectées, l'accès au dépistage pourrait être refusé à une personne qui ne fait pas partie des clientèles priorisées, a indiqué Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Les données les plus récentes démontrent que la probabilité de trouver un cas positif à la COVID-19 est la plus forte chez :

les personnes qui présentent des symptômes compatibles avec la COVID-19;

les personnes ayant eu un contact étroit avec une personne atteinte de la COVID-19.

Si une personne ne fait pas partie de l'une de ses catégories, il n'est pas considéré nécessaire de passer un test de dépistage, à moins que la santé publique ou un professionnel de la santé ne le recommande. Cette restriction est temporaire et pourra être réévaluée selon l'évolution de la situation, a ajouté le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)

Dans le contexte actuel, alors que le Québec connait une recrudescence importante de cas et que la transmission communautaire s'accélère, il s'avère essentiel de prioriser les tests de dépistage qui ont une meilleure probabilité de trouver des cas afin de débuter rapidement les enquêtes et la recherche de contacts et ainsi contrôler efficacement les éclosions. En cas de doute, il est possible de se référer à l'outil d'autoévaluation des symptômes de la COVID-19, indique le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Le MSSS rappelle l'importance pour les personnes étant entrées en contact étroit avec des personnes infectées de rester en isolement 14 jours après le dernier contact à risque, même après un test négatif.

Les personnes qui présentent des symptômes compatibles avec la COVID-19 doivent aussi s'isoler jusqu'au résultat du test.

Si le résultat est négatif, elles pourront sortir de leur isolement si elles ne présentent plus de symptômes infectieux. Celles qui ont un résultat positif devront attendre 10 jours après le début de leur maladie et ne plus présenter certains symptômes de la maladie.

Rappelons qu'il est maintenant possible de consulter les délais d'attente dans les cliniques de dépistage sans rendez-vous au Québec.ca/testsdelais 

Les personnes devant se faire dépister pourront ainsi se diriger vers les cliniques qui leur conviennent, en fonction des délais observés et de la proximité avec leur domicile.

Le Québec s'est doté d'une stratégie de dépistage massif s'appuyant sur 4 axes :

Le diagnostic des personnes avec des symptômes compatibles;

L'interruption de la chaîne de transmission des cas;

La protection des milieux de soins et des travailleurs de la santé;

La protection des personnes susceptibles aux complications de la COVID-19.

Lien connexe :

Pour en savoir davantage sur la COVID-19 : Québec.ca/coronavirus

Source:  Ministère de la Santé et des Services sociaux

Tags:

Offre d'emploi et formation