Plusieurs perquisitions à Laval en lien avec du trafic de stupéfiants

Une grosse saisie par la police de Laval

Le Service de police de Laval (SPL) a procédé, le 15 décembre 2020, à des perquisitions en lien avec du trafic de stupéfiants, dans le cadre du projet Doute.

Ce projet, débuté en septembre 2020, s’est effectué en 2 phases et concerne des individus qui effectuaient la livraison d’importantes quantités de stupéfiants pour le compte de diverses organisations criminelles.

Première phase :
Perquisition d’un véhicule sur le territoire de Laval ainsi que deux résidences à Sainte-Sophie, dans les Laurentides.

Deuxième phase : (5 janvier 2021)
Perquisition d’un véhicule et d’une résidence sur le territoire de Laval de même qu’une résidence de Notre-Dame-des-Prairies, dans Lanaudière.


Bilan des perquisitions

   Deux pistolets, dont un, prohibé et un à air comprimé
   Une presse hydraulique
   200 000$ en argent canadien
   92 paquets d’emballage de Kilo de cocaïne vide
   Stupéfiants : valeur totale de 1 175 000$
- 6 kg de cocaïne
- 3,5 kg de Haschisch
- 36 kg de cannabis en cocotte
- 16 000 unités de méthamphétamine
- 600 gr de MDMA en cristaux
- 64 plants de cannabis

Arrestations

Au terme de ces perquisitions, trois individus ont été arrêtés, un homme de 45 ans, de 42 ans et de 29 ans. Deux des individus ont comparu au Palais de justice de Laval sous divers chefs d’accusation : possession et trafic de stupéfiants, production de cannabis, ainsi que possession d’arme. Le troisième, il devra revenir à la cour le 24 février prochain.

Selon le service de police de Laval, l’opération Doute a nécessité la mobilisation de plusieurs policiers et enquêteurs du SPL, en collaboration avec la Sûreté du Québec. L’assistance d’escouades spécialisées, telles que le groupe d’intervention, des maîtres-chiens et des techniciens en scène de crime a été nécessaire pour mener à bien cette opération d’envergure.

Tags:

Météo pour Québec

Vous avez besoin d'aide?
Vous pouvez communiquer avec la ligne 1 866 APPELLE (1 866 277-3553), de l’Association québécoise de prévention du suicide qui est accessible 24h sur 24.