Frappes policières contre un réseau de vols de véhicules au Québec et en Ontario: Plus de 20 arrestations

Des corps de police de l’Ontario et du Québec ont effectué plusieurs arrestations dans les derniers jours suite à de multiples vols de véhicules survenus dans les deux provinces.

L’enquête au Québec a été initiée par le service de police de Laval en octobre dernier. En cour d’enquête, les policiers de Laval ont constaté que les sujets qui étaient sous enquête étaient également dans la mire de la Police provinciale de l’Ontario (OPP).

Ce matin, la police de Laval et la Police provinciale de l’Ontario ont publié des communiqués.

Le Service de police de Laval (SPL) a procédé, le mardi 10 décembre dernier, à l’arrestation de quatre individus âgés de 19 à 34 ans, en lien avec avec le réseau de vols de véhicules de luxe.

La Police provinciale de l’Ontario et ses partenaires ont exécuté huit mandats de perquisition à Montréal et les localités avoisinantes et le Service de police de Laval en ont exécuté quatre autres.

 

 

Au total, dans les deux provinces, l’exécution des mandats a permis l’arrestation de vingt personnes.

Plus de 350 inculpations ont été déposées sous le Code criminel du Canada, entre autres: vol de véhicules à moteur, entré par effraction, méfait et trafic de biens volés.

À Laval, l’enquête a démontré que les suspects seraient impliqués dans plus de 40 dossiers de vols et recel de véhicules à Laval et dans la grande région métropolitaine, a indiqué la police de Laval. Ces véhicules, d’une valeur allant de 60 000 à 100 000 $, étaient ensuite expédiés outre-mer. Il s’agit de véhicules utilitaires sport de luxe de marque Lexus (RX350 et NX300), Toyota (Highlander, 4Runner, Tacoma), de même que des camionnettes Ford de Série F.

5df3c9cc241f6e2ded23a926

Les policiers de Laval ont été en mesure de récupérer 20 véhicules volés au cours de cette enquête pour une valeur totale de 1,4 M$.

L'OPP a déterminé que près de 500 véhicules ont été volés par ce réseau. Au total, au terme de cette enquête, les corps de police des deux provinces ont été en mesure de récupérer 97 véhicules.  

done1

Lors de perquitions, les policiers ont saisie diverses drogues dont de la méthamphétamine; de la MDMA, de la cocaïne, de l’ecstasy, du cannabis et des plants de cannabis, des coups-de-poing américains ainsi que des outils pour voler des centaines de véhicules. 

Ces activités criminelles avaient cours dans deux provinces et les individus utiliaient une application pour voler les véhicules. 

Selon la Police Provinciale de l’Ontario,« les prévenus utilisaient une application, une technologie dont se servent les concessionnaires de voitures pour remplacer les porte-clés à télécommande perdus, pour reprogrammer des porte-clés de rechange ou des porte-clés provenant d’autres véhicules, ce qui leur permettait de fuir au volant d’un véhicule volé sans déclencher l’alarme.

Les individus entraient par effraction dans un véhicule visé avant de synchroniser le porte-clés à télécommande d’un autre véhicule au moyen de l’application. Au bout de ce procédé, les voleurs étaient en mesure de s’en aller au volant du véhicule.

Ces véhicules étaient dirigés vers le port de Montréal où ils étaient enfermés dans des conteneurs puis chargés à bord de navires en partance pour l’Afrique ou le Moyen Orient.

Ces véhicules haut de gamme sont très recherchés dans ces pays car ils ne sont pas disponibles. Les preneurs sont prêts à payer le double de ce qu’ils valent, sans savoir qu’ils ont affaire à des véhicules volés, a indiqué l'OPP. 

Au terme de cette enquête, les corps de police ont été en mesure de récupérer 97 véhicules. «Ces activités criminelles avaient cours dans deux provinces et le projet SHILDON doit son succès à la coopération entre tous les partenaires qui s’y étaient engagés», a indiqué l’OPP.

clees

Recommandation de l’OPP

Étant donné que des criminels utilisent une technologie nécessaire et que d’autres voleurs ont recours à des moyens électroniques pour voler des voitures, les consommateurs disposent de plusieurs manières pour se protéger contre les vols de véhicules. Le meilleur moyen, c’est de vous assurer que votre propriété a de quoi décourager les voleurs en y installant des caméras et de l’éclairage, en garant votre véhicule dans votre garage et en jetant toujours un coup d’œil sur les maisons voisines.

Les concessionnaires de voitures peuvent appliquer des mesures de sécurité plus robustes en se servant, par exemple, des voitures moins coûteuses pour bloquer l’accès au parc de véhicules, en améliorant l’éclairage du parc de véhicules et en s’assurant que les véhicules soient dans le champ des caméras de sécurité. Les concessionnaires peuvent limiter le relais de carburant là où l’option existe. Disponible sur le marché, un verrou du port de diagnostic embarqué offre une protection additionnelle contre les vols de véhicules.

D’autres suggestions pour protéger votre véhicule contre les vols :

Gardez vos porte-clés à télécommande dans un conteneur en métal pour prévenir que le signal sans fil soit capté par tout appareil utilisé dans le but de compromettre le système de verrouillage/déverrouillage télécommandé;

Gardez vos clés de voiture, y compris les clés de rechange, le plus loin possible de la porte d’entrée de votre maison (c.-à-d. ne suspendez pas les clés de votre voiture à un crochet près de la porte d’entrée). Il existe, par ailleurs, des pochettes spécialement conçues et appelées ' Faraday bag ' qui sont doublées d’une matière métallisée qui limite la dispersion des signaux sans fil.

kp2Exemple d'une pochette de protection

Si votre véhicule n’est pas muni d’un GPS, sachez que les dispositifs de localisation sont un moyen additionnel pour garder votre véhicule à l’abri du vol. Il y a, d’autre part, l’option d’ajouter un deuxième porte-clés à télécommande qui nécessite un mot de passe faute de quoi le véhicule ne peut être mis en marche, même si un voleur parvient à y avoir accès. Certaines sociétés engagées dans la sécurité sont spécialisées dans ce genre de protection contre les vols où les voleurs s’en prennent spécifiquement au système de relais.

pol1

Le projet SHILDON a été une opération pluri-juridictionnel menée par le Bureau de la lutte contre le crime organisé (BLCO) de l'OPP, l'Unité de lutte contre la criminalité de rue dans la collectivité de la Région de l'Est, le Service de police de Laval (SPL), le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), le Bureau d'assurance du Canada (BAC), la Police régionale de York et le Service de police d'Ottawa avec le soutien du Service de police régional de Halton et du Service de police de Toronto.

Source: OPP et Service de police de Laval

 

Tags: ,

Droits d'auteurs

ARTICLE, REPORTAGE ET PHOTOS PROTÉGÉS PAR LES DROITS D'AUTEURS - Toute reproduction, totale ou partielle, photos, vidéos, articles, publié sur Zone911 est strictement interdite. Les auteurs des photos et articles détiennent toujours les droits lorsqu'elles ont été produite par eux. Toutes les publications sur Zone911 ont été dûment autorisées par les auteurs. Sachez que vous pouvez toujours partager les reportages sur vos médias sociaux comme Facebook via les boutons de partage ou à partir du URL de l'article. Voir la section, conditions d'utilisation pour plus de détails.