Six armes à feu illégales saisies lors d’une intervention pour une entrée par effraction

Des agents du poste du quartier 48 ont saisi dans la nuit du 8 au 9 décembre six armes à feu en répondant à un appel pour une entrée par effraction dans un appartement. L'endroit exact n'a pas été spécifié par le SPVM.

Les trois suspects appréhendés sur place devront répondre à de très nombreuses accusations liées à la possession d’armes prohibées et de stupéfiants.

Les armes saisies par les policiers étaient dissimulées sous une couverture.

Les agents en ont fait la découverte lors d’une inspection visant à sécuriser les lieux.

L’arsenal était composé d’armes automatiques et semi-automatiques, d’un fusil à pompe et de deux armes de poing.

Des sacs contenant une quantité importante de cannabis ont également été trouvés dans une autre pièce de l’appartement.

Cette saisie a permis de retirer de la circulation des armes prohibées qui auraient pu être utilisées pour commettre des actes violents, a indiqué le SPVM par voie de communiqué.

Les suspects demeureront détenus jusqu’à leur enquête sur mise en liberté. Deux d’entre eux se trouvaient en libération conditionnelle et s’étaient engagés à ne pas avoir d’arme à feu en leur possession, a précisé le SPVM.