MERCI DE NOUS SUIVRE !

Vous êtes des milliers de lecteurs et lectrices à consulter Zone911 et ce, quotidiennement depuis 17 ans. Nous tentons de faire de notre mieux pour continuer à vous informer, 7 jours sur 7, 24h, malgré la situation difficile causée par la COVID-19. ZONE911 continue à vous informer. 
MERCI ENCORE ! 

 

CORONAVIRUS (COVID-19) EN DIRECT

Au Québec, en date du 6 avril 2020 à 13h

La situation est la suivante: 

8580 CAS CONFIRMÉS
+ 636

121 personnes décédées
+27
533 personnes hospitalisées
+8
164 personnes aux soins intensifs
+10
2942 personnes sous investigation
91 533 analyses négatives (cas infirmés)

Pour ralentir la propagation : RESPECTEZ LES CONSIGNES, restez à la maison, aucune visite, lavez vos mains souvent, éternuez / toussez dans votre coude, aucun rassemblement extérieur et intérieur et évitez les déplacements non essentiels entre les régions, villes et quartiers.

Si la COVID-19 vous inquiète ou si vous avez des symptômes :
Québec : 418 644-4545, Montréal : 514 644-4545, Montérégie : 450 644-4545, Outaouais : 819 644-4545, ailleurs au Québec : 1 877 644-4545

Voici l'outil d'auto-évaluation des symptômes COVID-19 - https://ca.thrive.health/covid19/fr 

Québec: Opération contre l'alcool et la drogue cette nuit

Cette nuit, entre 00h45 et 2h, les policiers ont effectué un barrage routier pour contrer les capacités affaiblies à bord d’un véhicule routier.

L’opération a eu lieu à proximité du pavillon Alphonse-Desjardins à l’Université Laval.

Au total, 130 véhicules ont été interceptés et les patrouilleurs ont procédé à l’arrestation d’une personne pour conduite avec les capacités affaiblies. Il s’agit d’un homme de 24 ans.

Un peu plus tard, soit vers 3 :00, lors d’une patrouille régulière, les policiers ont remarqué un conducteur qui avait une conduite erratique dans le secteur de la rue du Séminaire et du chemin Sainte-Foy. Le conducteur, un homme de 31 ans, a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies.

Les deux personnes arrêtées ont échoué les tests à l’alcotest. Leur permis a été suspendu sur-le-champ pour une période de 90 jours. Ils ont été ensuite libérés par voie de promesse à comparaître.

Source: SPVQ

 

 

Tags: