Menu

envoyez nous vos photos


A+ A A-

Un camionneur trop fatigué mis hors service

La fatigue au volant est la 3e cause de décès sur les routes

À la demande d’une agente de la Sûreté du Québec, deux agents du Contrôle routier Québec (CRQ) sont intervenus vendredi auprès d’un camionneur pour une conduite erratique.

L’interception a été effectuée en matinée sur la route 138 Ouest, à la hauteur du massif de la Petite-Rivière-Saint-Francois. Selon les premières constatations, le camionneur démontrait visiblement des signes de fatigue sévères et aurait même déclaré être « Brûlé ».

Deux agents du CRQ, qui ont répondu à l'appel, ont aussi constaté la situation. Visiblement épuisé, le camionneur s’est endormi dans son véhicule pendant que les agents effectuaient les vérifications d’usage.

Les agents CRQ ont procédé à la vérification du Logbook du conducteur et celui était conforme au règlement, a indiqué Benoît Lapierre, le porte-parole du Contrôle routier Québec.

Selon ce que nous avons pu apprendre, le conducteur effectuait plusieurs fois par semaine le trajet Québec / Côte-Nord aller-retour.

Le camionneur a été mis hors service pour une durée de 10 h selon l’article 39 paragraphe 1 du décret (Capacité de conduire affaiblie) et un constat d’infraction lui a aussi été signifié en vertu de l’art 519.8.1 paragraphe 1 qui interdit de conduire, si sa capacité de conduire est affaiblie au point qu’il est dangereux qu’il conduise (amende de 350 $ plus les frais), a précisé l’agent Benoît Lapierre.

L’exploitant a été informé de l’incident et un autre conducteur a été demandé sur les lieux afin de récupérer l’ensemble du véhicule.

Le porte-parole du CRQ rappelle que la fatigue au volant est la 3ième cause de mortalité sur les routes du Québec.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Une étude en laboratoire (Williamson et Feyer, 2000) a comparé les effets d’une longue période d’éveil à ceux de l’alcool (taux d’alcoolémie) :

Entre 17 et 19 heures d’éveil consécutives : les capacités physiques et mentales sont comparables à celles d’une personne ayant un taux d’alcool dans le sang de 50 mg/100 ml (0,05)

Après 24 heures d’éveil consécutives : les capacités physiques et mentales sont comparables à celle d’une personne ayant un taux d’alcool dans le sang de 100 mg/100 ml (0,10)

En ce qui concerne plus spécifiquement l’industrie du transport routier, la fatigue demeure la cause la plus fréquemment citée (31% 2)dans les accidents impliquant un véhicule lourd.

Au Québec, depuis 2003, en moyenne 147 personnes (dont 16 camionneurs) sont tuées chaque année dans un accident mettant en cause un véhicule lourd.

Les conséquences de la fatigue nuisent grandement à la performance au volant.

augmente le temps de réaction;
diminue la vigilance;
fausse le jugement;
altère la mémoire;
réduis le champ de vision;
augmente les risques de somnolence et d’endormissement.

Source: SAAQ et Contrôle routier Québec

Retour en haut

SUIVEZ-NOUS VIA FACEBOOK