Menu
A+ A A-

Cellulaire au volant: Il est maintenant interdit d'utiliser un cellulaire au volant d'une voiture.

Une amende de 115 $ et trois points d'inaptitude  

Après trois mois de sensibilisation de la part des policiers, l'utilisation, au volant, du téléphone cellulaire tenu en main sera dorénavant sanctionnée. À compter du 1er juillet, cette infraction vaudra 115 $ d'amende, incluant les frais, et trois points d'inaptitude.

Cette nouvelle mesure fait suite aux modifications au Code de la sécurité routière adoptées par le gouvernement du Québec en décembre dernier.

Tout appareil tenu en main et ayant une fonction téléphonique, activée ou non, est interdit. On pense au téléphone cellulaire, au terminal mobile de poche (ex. : BlackBerry), ou à un système qui comporte une fonction de radiocommunication en plus d'une fonction téléphonique de base (ex. le Mike de TELUS ou un appareil de Bell doté du service 10-4).

L'utilisation d'un appareil muni du dispositif «mains libres» demeure permise mais est déconseillée, car elle représente un risque équivalent, même si l'appareil n'est pas tenu en main.

 Conseils de sécurité

    La Société de l'assurance automobile du Québec donne quelques conseils de
    sécurité :

    <<
    - Éteindre son téléphone avant de prendre la route et laisser la messagerie vocale prendre les appels.

    - S'il faut téléphoner, se ranger d'abord dans un endroit où il est permis de le faire en toute sécurité :

        - sur le bord d'une route où la vitesse maximale est de moins de 70 km/h ;

        - dans un stationnement;

        - dans une aire de service.

        - Ne pas s'immobiliser sur l'accotement ou dans une voie d'entrée ou de sortie d'une autoroute, sauf en cas d'urgence.
    
        - Demander à ses passagers de répondre ou de faire l'appel à sa place.
    >>

Retour en haut