Près de 500 nouveaux cas de Covid-19 au Québec - Nouvelles mesures mises en place

Lors du point de presse quotidien, le gouvernement a annoncé une augmentation des cas confirmés de Covid-19. 

Cette annonce a été faite cet après-midi par la vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault qui remplaçait le premier ministre du Québec.

Ainsi, le Québec enregistre 2498 cas confirmés, il s’agit d’une augmentation de 477 cas.

Il y a malheureusement 4 décès de plus, au total, 22 personnes sont décédées.

164 personnes sont hospitalisées, il s’agit d’une augmentation de 23.

Parmi ces personnes, 57 personnes se trouvent aux soins intensifs, il s’agit d’une augmentation de 7.

6757 personnes sont en attente de résultat

43 589 analyses ont été effectuées et les résultats ont été négatifs.

 Nouvelles mesures mises en place

Le gouvernement a annoncé de nouvelles mesures afin de limiter la propagation du virus dans les régions éloignées.

« Tous les Québécois doivent éviter les déplacements non essentiels entre les régions. On sait que c’est difficile, mais il faut rester unis et ne rien lâcher. Ensemble, on va passer au travers! »

a indiqué le gouvernement

La situation est plus difficile à Montréal et en Estrie. Aucune région au Québec n’est à l’abri de la situation du Covid-19 qui pourrait s’empirer.

Ainsi, le gouvernement annonce une directive de la santé publique qui va permettre de contrôler certains déplacements dans les régions éloignées, qui sont considérées comme plus vulnérables.

  • le Bas-Saint-Laurent ;
  • l'Abitibi-Témiscamingue ;
  • la Côte-Nord ;
  • le Nord-du-Québec ;
  • le Saguenay-Lac-Saint-Jean ;
  • la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine ;
  • le Nunavik ;
  • les Terres-Cries-de-la-Baie-James.

Le gouvernement croit qu’en contrôlant les entrées et les sorties, ceci permettra de mieux protéger les citoyens de ces régions.

À partir de 16h, aujourd’hui, des points de contrôle policiers seront érigés. Si les personnes ne répondent pas aux critères de déplacement essentiels, les citoyens devront retourner à l’endroit d’où ils viennent.

Le gouvernement demande aux citoyens de demeurer dans la région qu’il demeure. Éviter les déplacements non essentiels.

Isolement obligatoire pour les voyageurs
Le gouvernement du Québec a effectué des vérifications avec la Santé publique fédérale et celle-ci a clarifié la position. Ainsi, tous les voyageurs qui arrivent de l’extérieur du pays doivent s’isoler et effectuer l’isolement obligatoire de 14 jours. Aucune raison pour sortir à l’extérieur, ceux-ci sont confinés et doivent demeurer à l’intérieur. Ils ne peuvent faire une marche à l’extérieur ou faire une épicerie. Ils peuvent sortir seulement pour un test de dépistage, a précisé la vice-première ministre, Geneviève Gilbault.

Depuis 9h ce matin, des policiers effectuent des vérifications à divers points de contrôle près des frontières. Les policiers informent les voyageurs sur les mesures qui sont mises en place au Québec et au Canada, entre autres sur l'isolement obligatoire de 14 jours.

La situation dans la Capitale-Nationale

BILAN 28 MARS

Clinique / Bilan en ce 28 mars 2020

Total de 220 prélèvements aujourd'hui (121 IUSMQ + 99 Place Fleurs-de-Lys).

Depuis 11 mars, 3530 prélèvements.

134 résultats reçus aujourd'hui.

Depuis le 11 mars:
1763 tests négatifs
148 tests positifs

Actuellement 6 hospitalisations dans la région de Québec

Éviter un climat de suspicion

La vice-première ministre a invité les citoyens à faire preuve de vigilance et à signaler des situations qui mettent clairement en jeu la santé de la population, comme des rassemblements dans les parcs. Elle a toutefois appelé les citoyens à faire preuve de civisme et de ne pas faire appel aux forces de l'ordre sans raison valable.

« Il faut éviter qu'un climat de suspicion s'installe au Québec. N'appelez pas la police seulement parce qu'il y a une voiture de plus dans l'entrée de votre voisin. Ce n'est pas le temps des chicanes de voisins, au contraire. C'est le temps de rester unis pour surmonter cette épreuve ensemble », a-t-elle déclaré.

Mme Guilbault a tenu à remercier les policiers, les pompiers, les employés de la sécurité civile et des services correctionnels qui assurent la sécurité des Québécois au quotidien dans ces moments difficiles.

Réactions du Parti Québécois

Les députés du Parti Québécois Pascal Bérubé (Matane-Matapédia) et Harold LeBel (Rimouski) donnent leur appui à la décision annoncée aujourd’hui par le gouvernement du Québec d’interdire toute circulation non essentielle entre la région du Bas-Saint-Laurent et les grands centres. Ils lancent d’ailleurs un appel à tous les citoyens du Québec : il faut respecter cette consigne importante.

Les députés du Parti Québécois rappellent aux citoyennes et aux citoyens que l’état de situation et les directives à jour sont disponibles à quebec.ca/coronavirus. « Merci à chacun de vous pour tous les efforts que vous faites, et pour tous les sacrifices auxquels vous consentez au nom du bien commun. Continuons à nous entraider, restons forts et unis face à l’adversité. Et, surtout, merci de respecter les consignes de la Santé publique », ont-ils conclu.

 

Tags: