MERCI DE NOUS SUIVRE !

Vous êtes des milliers de lecteurs et lectrices à consulter Zone911 et ce, quotidiennement depuis 17 ans. Nous tentons de faire de notre mieux pour continuer à vous informer, 7 jours sur 7, 24h, malgré la situation difficile causée par le COVID-19. ZONE911 continue à vous informer. 
MERCI ENCORE ! 

 

COVID-19
Sauver des entreprises et des emplois.
SOLIDARITÉ - FAITES VOS ACHATS ICI AU QUÉBEC

CORONAVIRUS (COVID-19) EN DIRECT

Au Québec, en date du 1 avril 2020 à 13h

La situation est la suivante: 

4611 CAS CONFIRMÉS
+ 449

33 personnes décédées
+2
29 personnes guéries 
307 personnes hospitalisées
+21
82 personnes aux soins intensifs
+0
5770 personnes sous investigation
65 082 analyses négatives (cas infirmés)

Pour ralentir la propagation :

Restez à la maison, aucune visite.
Lavez vos mains souvent
Éternuez / toussez dans votre coude
Isolez-vous durant 14 jours si vous revenez d’un voyage
Évitez de visiter les aînés + les personnes vulnérables si vous êtes malade
Aucun rassemblement extérieur et intérieur

Si la COVID-19 vous inquiète ou si vous avez des symptômes :
- Québec : 418 644-4545
- Montréal : 514 644-4545
- Montérégie : 450 644-4545
- Outaouais : 819 644-4545
Ailleurs au Québec : 1 877 644-4545
Privilégiez les numéros locaux s’il y en a un pour votre région.

Voici l'outil d'auto-évaluation des symptômes COVID-19 - https://ca.thrive.health/covid19/fr 

COVID-19 - Le gouvernement du Canada met en place des mesures de sécurité et ferme les frontières

La COVID-19 - Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, va enfin mettre des mesures pour faire face à la COVID-19 et ce partout au Canada.

Ces mesures visent à limiter la propagation du virus et à appuyer les voyageurs canadiens. En annonçant ces mesures, le premier ministre a insisté sur les recommandations suivantes :

Que tous les Canadiens évitent les voyages non essentiels à l’extérieur du pays jusqu’à nouvel ordre.

Que les voyageurs canadiens reviennent au Canada par des moyens de transport commerciaux pendant qu’ils sont encore disponibles.

Que tous les voyageurs arrivant au Canada s’isolent durant 14 jours suivants leur entrée au pays, sauf les travailleurs qui sont essentiels au transport des marchandises et des gens.

Le gouvernement a indiqué
Ces nouvelles mesures prises sont pour protéger les Canadiens et d’alléger le fardeau que les voyageurs étrangers pourraient représenter le système de soins de santé et ses travailleurs de première ligne.

Ainsi ces nouvelles mesures seront effectives à compter du 18 mars 2020 à 00 h 01 HAE.

Les mesures suivantes seront mises en place.

Interdire aux étrangers provenant de tout pays, à l’exception des États-Unis, d’entrer au Canada.

Cette mesure ne s’appliquera pas dans certaines circonstances exceptionnelles désignées, notamment pour le personnel aérien, les voyageurs arrivant au Canada en transit vers un pays tiers, les résidents permanents du Canada, les diplomates ou les membres de la famille immédiate de citoyens canadiens.

Rediriger l’arrivée des vols de passagers internationaux vers quatre aéroports : l’aéroport international Toronto Pearson, l’aéroport international de Vancouver, l’aéroport international Montréal-Trudeau et l’aéroport international de Calgary.

Les vols intérieurs, de même que les vols en provenance des États-Unis, des destinations soleil telles que le Mexique et les Caraïbes et de Saint-Pierre-et-Miquelon, ne sont pas visés par cette mesure pour le moment.

Ils peuvent maintenir leurs itinéraires habituels et atterrir à leur destination prévue au Canada.

Des mesures de dépistage seront rehaussées dans les aéroports, notamment avec des messages plus insistants et plus visibles, des kiosques pour évaluer la santé des voyageurs et davantage d’activités de nettoyage et de désinfection des aires et installations très achalandée dans les aéroports.

De plus, les compagnies aériennes interdiront aux voyageurs de toute nationalité qui présentent des symptômes de la COVID-19 de monter à bord des vols internationaux à destination du Canada. Les compagnies aériennes devront faire une évaluation de santé sommaire de tous les voyageurs aériens en fonction de directives que leur fournira l’Agence de la santé publique du Canada.

Le gouvernement offrira également du soutien aux Canadiens atteints de la COVID-19 qui sont à l’étranger. Pour les aider à rentrer au pays ou à faire face aux difficultés qu’ils pourraient avoir pendant leurs déplacements, le gouvernement a créé le Programme de prêts d’urgence liés à la COVID-19 pour les Canadiens à l’étranger. Grâce à ce programme, les Canadiens ayant besoin d’une aide financière immédiate pourront se prévaloir d’un prêt d’urgence pour faciliter leur retour au pays ou pour subvenir temporairement à leurs besoins essentiels pendant qu’ils essayent de rentrer.

Ces mesures s’inscrivent dans la stratégie globale que le gouvernement du Canada met en œuvre, en tenant compte des données scientifiques, pour assurer la santé et la sécurité des Canadiens, garantir la capacité d’intervention du système de soins de santé, soutenir les efforts nationaux et internationaux ainsi qu’atténuer les contrecoups économiques sur les Canadiens et les entreprises canadiennes.

Autres détails

Le gouvernement du Canada demande à tous les voyageurs qui entrent au Canada de s’isoler durant les 14 jours suivants leur retour.

Cette demande d’isolement sera communiquée clairement aux voyageurs aériens à différents moments, par exemple à l’achat du billet d’avion, avant l’embarquement et à leur arrivée au Canada.

Certaines exceptions à la demande d’isolement de 14 jours seront accordées pour éviter de nuire aux travailleurs en bonne santé qui fournissent des services essentiels. Elles s’appliquent notamment aux travailleurs des secteurs du commerce et du transport qui jouent un rôle important pour la circulation des marchandises et des gens de part et d’autre de la frontière, comme les camionneurs et le personnel des avions, trains ou navires qui traversent la frontière.

Elles s’appliquent également aux personnes en bonne santé qui doivent traverser la frontière pour se rendre au travail, y compris les professionnels de la santé et le personnel des infrastructures essentielles.

En vertu de la Loi sur l’aéronautique, le ministre des Transports obligera les transporteurs aériens à interdire l’embarquement de voyageurs de toute nationalité qui manifestent des symptômes et à les empêcher de monter à bord d’un vol international à destination du Canada. Cette interdiction vise aussi les vols transfrontaliers, y compris ceux en provenance des États-Unis. Dans le cadre de l’évaluation de santé qui sera effectuée avant l’embarquement, le transporteur aérien posera des questions sommaires en lien avec la santé, cherchera à détecter d’éventuelles manifestations visibles de la maladie et, s’il y a lieu, recommandera que le voyageur subisse une évaluation médicale plus approfondie.

Le transporteur aérien doit interdire d’embarquer tout voyageur manifestant des symptômes associés à la COVID-19 pour une période de 14 jours ou jusqu'à ce que le voyageur présente un certificat médical attestant qu’il n’est pas porteur du virus.

Les mesures mises en place par les gouvernements dans le monde pour contenir la propagation de la COVID-19 ont eu d’importantes répercussions sur les Canadiens à l’étranger. Le transport interfrontalier et les déplacements à l’intérieur des pays sont restreints, le gouvernement du Canada recommande aux voyageurs canadiens de rentrer au Canada à bord de vols commerciaux pendant que ces derniers sont encore disponibles.

Dans les cas où des Canadiens à l'étranger ont besoin d'une aide financière immédiate en raison de la COVID-19, le nouveau Programme de prêts d'urgence liés à la COVID-19 pour les Canadiens à l’étranger leur permettra d’obtenir des prêts remboursables pour faciliter leur retour au Canada ou subvenir à leurs besoins essentiels pendant qu’ils essaient de rentrer au Canada.

Ce programme de prêts aidera les Canadiens qui sont en quarantaine ou qui sont traités pour la COVID-19 dans un pays étranger à surmonter les barrières culturelles ou linguistiques, à avoir accès à des médicaments, à surmonter le sentiment d’isolement, à gérer la logistique suivant leur libération et à effectuer leur voyage de retour vers le Canada.

Les Canadiens qui sont en quarantaine ou qui sont traités pour la COVID-19 dans un pays étranger ont besoin d’une aide consulaire adaptée au contexte local et aux difficultés particulières sur le plan humain liées au fait d’être en quarantaine et de recevoir des traitements dans un environnement différent du sien. Affaires mondiales Canada élargira l’aide consulaire déjà offerte en établissant de nouveaux partenariats avec des partenaires nationaux et internationaux en vue d'augmenter sa capacité d’aider les Canadiens touchés par la situation.

Affaires mondiales Canada offre aux Canadiens touchés par la COVID-19 une aide consulaire 24 heures par jour et 7 jours par semaine par l'intermédiaire du Centre de surveillance et d'intervention d'urgence et du personnel consulaire dans l'ensemble de ses missions à l'étranger.

Source: Communiqué premier ministre du Canada