MERCI DE NOUS SUIVRE !

Vous êtes des milliers de lecteurs et lectrices à consulter Zone911 et ce, quotidiennement depuis 17 ans. Nous tentons de faire de notre mieux pour continuer à vous informer, 7 jours sur 7, 24h, malgré la situation difficile causée par la COVID-19. ZONE911 continue à vous informer. 
MERCI ENCORE ! 

 

CORONAVIRUS (COVID-19) EN DIRECT

Au Québec, en date du 3 avril 2020 à 13h

La situation est la suivante: 

6101 CAS CONFIRMÉS
+ 583

61 personnes décédées
+25
429 personnes hospitalisées
+64
122 personnes aux soins intensifs
+26
4233 personnes sous investigation
77 469 analyses négatives (cas infirmés)

Pour ralentir la propagation :

Restez à la maison, aucune visite.
Lavez vos mains souvent
Éternuez / toussez dans votre coude
Isolez-vous durant 14 jours si vous revenez d’un voyage
Évitez de visiter les aînés + les personnes vulnérables si vous êtes malade
Aucun rassemblement extérieur et intérieur

Si la COVID-19 vous inquiète ou si vous avez des symptômes :
- Québec : 418 644-4545
- Montréal : 514 644-4545
- Montérégie : 450 644-4545
- Outaouais : 819 644-4545
Ailleurs au Québec : 1 877 644-4545
Privilégiez les numéros locaux s’il y en a un pour votre région.

Voici l'outil d'auto-évaluation des symptômes COVID-19 - https://ca.thrive.health/covid19/fr 

Arrestation - Leurre et incitation à des contacts sexuels : 13 victimes

La police de Québec a procédé à l’arrestation d’un homme de 22 ans en lien à des dossiers de leurre et d’incitation à des contacts sexuels sur des victimes d’âge mineur.

Selon les informations émissent par le service de police par voie de communiqué, l’individu âgé de 22 ans a été arrêté dans le cadre d’une enquête criminelle menée par l’unité d’exploitation sexuelle sur des mineurs (ESM) du module des crimes majeurs.

Le suspect, Samuel St-Louis, 22 ans, résident de Saint-Jean-sur-Richelieu, fera face à plusieurs accusations de leurre et d’incitation à des contacts sexuels sur des victimes d’âge mineur.

L’enquête principale du SPVQ a été initiée au mois d’août 2018 et le Service de police de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu a porté assistance dans ce dossier. 

 

VICTIMES

« Un total de 13 victimes, des garçons âgés entre 12 et 17 ans au moment des événements, auraient dénoncé la situation. Les actes reprochés sont survenus entre décembre 2016 et août 2018. » a indiqué le SPVQ.

Le suspect devrait comparaître aujourd’hui au palais de justice de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Dans le cadre de cette enquête, la structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série (GECS), coordonnée par la Sûreté du Québec, a été déclenchée. Il s’agit d’une structure de commandement unifiée au sein de laquelle les services de police québécois travaillent en partenariat, afin d’identifier rapidement les crimes commis par des prédateurs et de procéder à leur arrestation. Cette coordination provinciale permet donc une mise en commun des ressources policières et vise à mieux protéger les victimes, a indiqué le SPVQ. 

Il pourrait y avoir d’autres victimes

Le service de police a indiqué avoir des raisons de croire que le suspect a fait d’autres victimes. Tout renseignement peut être transmis au SPVQ en composant le 9-1-1 pour une intervention immédiate. Pour transmettre une information qui sera traitée de façon confidentielle, composez le 418-641-AGIR (2447) et pour les gens de l’extérieur de la ville de Québec, le 1-888-641-AGIR, sans frais. Le dossier en référence est le QUE180808-070.

Source: Communiqué de presse SPVQ