MERCI DE NOUS SUIVRE !

Vous êtes des milliers de lecteurs et lectrices à consulter Zone911 et ce, quotidiennement depuis 17 ans. Nous tentons de faire de notre mieux pour continuer à vous informer, 7 jours sur 7, 24h, malgré la situation difficile causée par la COVID-19. ZONE911 continue à vous informer. 
MERCI ENCORE ! 

 

CORONAVIRUS (COVID-19) EN DIRECT

Au Québec, en date du 6 avril 2020 à 13h

La situation est la suivante: 

8580 CAS CONFIRMÉS
+ 636

121 personnes décédées
+27
533 personnes hospitalisées
+8
164 personnes aux soins intensifs
+10
2942 personnes sous investigation
91 533 analyses négatives (cas infirmés)

Pour ralentir la propagation : RESPECTEZ LES CONSIGNES, restez à la maison, aucune visite, lavez vos mains souvent, éternuez / toussez dans votre coude, aucun rassemblement extérieur et intérieur et évitez les déplacements non essentiels entre les régions, villes et quartiers.

Si la COVID-19 vous inquiète ou si vous avez des symptômes :
Québec : 418 644-4545, Montréal : 514 644-4545, Montérégie : 450 644-4545, Outaouais : 819 644-4545, ailleurs au Québec : 1 877 644-4545

Voici l'outil d'auto-évaluation des symptômes COVID-19 - https://ca.thrive.health/covid19/fr 

Possible surdose de drogue: La Naloxone a probablement sauvé une vie

Une vie a possiblement été sauvée aujourd'hui grâce à la Naloxone.

Vers 16h mercredi, les policiers ont été informés par des intervenants du PIPQ, Projet Intervention Prostitution Québec, situé sur la rue des Oblats, à l’effet qu’une femme de 38 ans est inconsciente, fort possiblement à la suite d’une intoxication à la drogue.

Au total, 2 doses de Naloxone ont été administrées à la victime.

Les doses ont été administrées par les policiers et les intervenants du PIPQ.

La femme a été prise en charge par les paramédics puis transportée vers un centre hospitalier.

Pour le moment, la vie de la dame ne serait pas en danger, a indiqué le SPVQ.

La police de Québec a confirmé, à TVA Nouvelles, dans un reportage publié mardi que dans les deux derniers mois, cinq personnes sont mortes à la suite d'une surdose de drogue sur le territoire de Québec.

Depuis près d’un an, le service de police a fait usage du Naloxone à sept reprises sur diverses interventions où des personnes présentaient des cas d'intoxications aux opiacés comme le fentanyl. 

Qu’est-ce que la Naloxone?

En plus d’être utilisée pour lutter contre les surdoses de fentanyl, la Naloxone est également employée pour neutraliser les effets d’autres drogues de type opioïde comme l’héroïne, la morphine, la codéine ainsi que la méthadone.

La Naloxone renverse temporairement la détresse respiratoire que cause une surdose d’opioïde. Même si l’usager reprend ses sens suite à l’administration de la Naloxone, il doit absolument être transporté vers un centre hospitalier.