Menu
A+ A A-

DERNIÈRE HEURE: Alexandre Bissonnette condamné à 40 ans de prison ferme

La sentence est maintenant connue, Alexandre Bissonnette est condamné à 40 ans de prison sans possibilité de libération conditionnelle.

Celui qui a commis l'attentat de la mosquée de Québec restera derrière les barreaux pour les 40 prochaines années, il prend le chemin du pénitencier.

Alexandre Bissonnette, âgé de 29 ans, a reçu sa sentence cet après-midi vers 15h30 dans une salle bondée du Palais de Justice de Québec, le juge François Huot l'a condamné, après 6 heures de lecture du jugement de 249 pages, à 40 ans de prison ferme. Alexandre Bissonnette pourra recouvrer sa liberté à l'âge de 67 ans.

Pour en venir à une peine de 40 ans, le juge a dû déclarer que le Parlement « était allé trop loin » en adoptant la loi 745,51. Il a alors déclaré que l’article 745.51 dans sa forme est constitutionnellement invalide.

Le juge Huot a alors réécrit l’article de loi pour lui permettre de cumuler des peines autrement que par bloc de 25 ans, comme la loi d’origine. Avec ce "remède juridique" le juge a donc pu imposer à Bissonnette à la peine à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans sur les 5 premiers chefs de meurtre et à 15 ans consécutifs sur le sixième.

Près de 250 personnes se sont entassées dans la salle 4.01 pour entendre la sentence.

La Couronne réclamait que l'auteur de la tuerie purge 150 ans de prison, soit six peines de 25 ans consécutives pour chacune des accusations de meurtre. Le juge n'a pas retenu la proposition de la Couronne.

Comme ce dossier est fort délicat, majeur et fortement médiatisé, la sécurité du palais de justice a été grandement renforcie. Toute personne qui désirait assister à la comparution devait se soumettre à une fouille et devait passer dans un détecteur de métal sans compter un grand nombre de constables spéciaux présents.

Rappelons que le 28 mars 2018, revirement inattendu, alors que le procès débutait, l'auteur de la tuerie a décidé de plaider coupable. Il a donc été reconnu coupable des douze chefs d'accusation qui pesait contre lui, six meurtres prémédités au 1er degré et six pour tentative de meurtre.

Le soir du 29 janvier 2017, il est entré dans la mosquée du Centre culturel islamique du Québec et a ouvert le feu sur la quarantaine de personnes présentes avant de prendre la fuite avec un véhicule. Il a été arrêté par la suite près du pont de l'Île-d'Orléans après qu'il eut lui-même communiqué avec le service de police. Les policiers ont retrouvé une arme de poing et fusil d’assaut dans la voiture.

Retour en haut

GARAGE EXPERT