Menu
A+ A A-

DERNIÈRE HEURE - Le policier Simon Beaulieu acquitté

Le policier, Simon Beaulieu, qui faisait face des accusations pour la mort de Guy Blouin lors d’une intervention policière survenue dans le quartier St-Roch a été acquitté ce matin au palais de justice.

Celui-ci faisait face à des accusations de négligence criminelle et de conduite dangereuse ayant causé la mort. Il a été acquitté de ses deux accusations par le juge René de la Sablonnière.

Plusieurs experts ont comparu durant le procès qui a duré quelques semaines. Un problème au niveau du système de freinage de l’autopatrouille conduite par l’agent a été soulevé par un des experts lors du procès.

Rappelons que le 3 septembre 2014, l’agent du SPVQ qui était au volant de son autopatrouille avait percuté, en marche arrière, Guy Blouin alors qu’il tentait de fuir à vélo. La collision était survenue sur la rue Saint-François Est à la hauteur de l’Église St-Roch face à plusieurs citoyens du secteur.

Photo archives

DSC 4821

Le SPVQ réagit à l’acquittement du policier Simon Beaulieu

Communiqué du SPVQ

À la suite de la décision d’acquittement formulée aujourd’hui par le juge René de la Sablonnière dans le dossier du policier Simon Beaulieu, le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) réitère ses sympathies envers la famille et les proches de la victime dans cette affaire.

Rappelons que M. Beaulieu avait été accusé de négligence criminelle et conduite dangereuse ayant causé la mort du cycliste Guy Blouin dans le quartier Saint-Roch le 3 septembre 2014. Une plainte avait également été déposée au Comité de déontologie policière relativement à cet évènement. Celle-ci avait été mise en suspens pendant le procès, il est maintenant de la responsabilité du commissaire à la déontologie policière d’évaluer les suites du dossier.

Le travail de policier implique de prendre des décisions en fonction d’une situation précise qui peut évoluer rapidement. Les tristes évènements de septembre 2014 ont ébranlé autant le corps policier de la Ville de Québec que la communauté.

Le SPVQ continue de bonifier et de poursuivre la formation en conduite automobile en situation d’urgence, et ce, afin d’assurer des interventions sécuritaires. De plus, les démarches auprès des organismes et des intervenants évoluant dans le quartier Saint-Roch sont toujours présentes dans une optique de partenariat et de réponse à leurs préoccupations en matière de sécurité publique.

Par respect pour les procédures judiciaires, veuillez noter qu’aucun autre commentaire ne sera formulé par le SPVQ quant à la décision rendue

Retour en haut