Menu

envoyez nous vos photos

Envoyez nous vos photos

A+ A A-

Objet métallique retrouvé dans une friandise d'Halloween : Une histoire inventée

Le 31 octobre dernier, le service de police a été saisi d’une plainte relativement à un objet métallique retrouvé dans une friandise récolté lors de la soirée de l’Halloween dans le quartier Saint-Sauveur.

L’enquête n’avait pas permis aux enquêteurs de porter des accusations dans ce dossier et avait indiqué que les allégations étaient non fondées sans donner plus d’information.

Rappelons que cette histoire a fait le tour du Québec lorsque la photo de la friandise a été publiée sur Facebook. 

Histoire inventée

Selon le SPVQ, M. Marc Bédard âgé de 25 ans a été rencontré par les enquêteurs du SPVQ. Suite à une dénonciation, il devrait comparaître au palais de justice le 8 février prochain sous l’article 140 du Code criminel, c’est-à-dire «Méfait public».

Article 140 : Méfait public

Commet un méfait public quiconque, avec l’intention de tromper, amène un agent de la paix à commencer ou à continuer une enquête :

a) soit en faisant une fausse déclaration qui accuse une autre personne d’avoir commis une infraction;

b) soit en accomplissant un acte destiné à rendre une autre personne suspecte d’une infraction qu’elle n’a pas commise, ou pour éloigner de lui les soupçons;

c) soit en rapportant qu’une infraction a été commise quand elle ne l’a pas été;

d) soit en rapportant, annonçant ou faisant annoncer de quelque autre façon qu’il est décédé ou qu’une autre personne est décédée alors que cela est faux.

Note marginale :Peine

(2) Quiconque commet un méfait public est coupable :

a) soit d’un acte criminel et passible d’un emprisonnement maximal de cinq ans;

b) soit d’une infraction punissable sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire.

Retour en haut

SUIVEZ-NOUS VIA FACEBOOK