Menu
A+ A A-

Actualités policières pour la Ville de Mont-Tremblant

Revue hebdomadaire du 9 au 16 février 2015         

Un homme ivre refuse de payer et de souffler

Le client d'un bar s'est sauvé sans payer ses consommations à bord de son véhicule alors qu'il était en état d'ébriété le 16 février un peu avant 3 h.

Le propriétaire de l'établissement l'a suivi à pieds et a constaté que l'homme s'était arrêté devant un autre bar, à quelques mètres de là. Il a eu le bon réflexe d'appeler les policiers qui l'ont rapidement appréhendé. L'homme s'est montré peu collaborateur et une fois au poste, il s'en est pris physiquement à un agent. Le policier en question n'a pas été blessé.

L'homme a été gardé détenu et comparaîtra le 16 février au palais de justice de Saint-Jérôme. Des accusations de « conduite avec les facultés affaiblies par l'alcool », « vol ne dépassant pas 5 000 $ », « bris de conditions », « voies de fait sur un agent de la paix » et « refus de fournir un échantillon d'haleine » pourraient être déposées contre lui.

Trois arrestations en matière de trafic de stupéfiants

Le 12 février, vers 19 h, une intervention en matière de trafic de stupéfiants menée par les policiers de Mont-Tremblant s'est soldée par l'arrestation de trois individus, dont deux mineurs.

L'enquête a permis de démontrer que des jeunes de la région s'adonnaient au trafic de haschisch. L'un des mineurs arrêtés avait en sa possession 12 grammes de haschisch lors de la fouille incidente à son arrestation. Ce dernier a été libéré avec une promesse à comparaître et devra répondre à des accusations en matière de stupéfiants dans quelques semaines au tribunal de la jeunesse. Il devra, entre-temps, respecter des conditions de remise en liberté, notamment de s'abstenir de consommer de l'alcool et de la drogue.

Le deuxième mineur impliqué a été confié à la DPJ, puisqu'il bénéficiait d'un sursis pour une tout autre histoire. L'implication du majeur dans ce dossier reste à être déterminée par l'enquête qui suit son cours. 

Source: Service de police de Mont Tremblant

Retour en haut

SUIVEZ-NOUS VIA FACEBOOK