Menu

envoyez nous photos 300

envoyez nous vos photos

A+ A A-

Incendie majeur au centre-ville de St-Raymond-de-Portneuf

IMAGES VIDÉO  

Incendie majeur au centre-ville de St-Raymond-de-Portneuf, un bâtiment de six logements et une cordonnerie de la rue Saint-Joseph, ont été la proie des flammes.

Plusieurs appels sont entrés au 9-1-1, vers 21 h 15, pour signaler l’incendie et une femme était coincée sur son balcon du 2e étage. Celle-ci a été évacuée de justesse grâce à quatre citoyens.

Selon la Sûreté du Québec, deux personnes ont été blessées et une autre  incommodée par la fumée. On ignore la gravité de leurs blessures.

Le Service des incendies a fait appel aux pompiers de Pont-Rouge, St-Basile et Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier.

Les pompiers ont réussi à éviter la propagation du feu vers les bâtiments voisins. Le bâtiment est une perte totale. 

La Croix-Rouge est demandée sur place pour venir en aide aux sinistrés

Secourue par quatre citoyens

Ghyslain Roy, un commerçant du secteur, est intervenu pour évacuer la femme coincée sur son balcon. Alors que les flammes se propageaient et la fumée s’intensifiait, celui-ci a réussi à évacuer la femme avec l’aide de trois individus et d’une échelle.

Lorsque celui-ci est arrivé sur place, trois hommes étaient sur le trottoir et la femme se trouvait sur son balcon. Des flammes de 25 pieds étaient visibles et c’était la panique. Ghyslain Roy pousse un conteneur à déchets pour le placer dans un coin et un des individus trouve une échelle. Ghyslain Roy place donc l’échelle sur le conteneur et monte jusqu’à la hauteur de la corniche pendant que les trois individus retiennent l’échelle  accotée sur une vitre.

En panique, pieds nus, en robe de chambre, tenant son chien d’une main et son cellulaire dans l’autre, Ghyslain Roy a réussi à calmer la femme et à garder le contact visuel avec celle-ci. Elle a réussi à passer une première jambe par-dessus le garde de fer forgé puis la deuxième jambe et s’est agrippée à lui, à bras le corps. Puis celle-ci est descendue et a été attrapée par un individus et un policier.

Il était temps

«C’était intense, je me suis mis le gilet dans la bouche, je n’étais plus capable de respirer. À la fin, c’était rendu critique pour moi, j’avais beaucoup de difficulté à respirer», a indiqué Ghyslain Roy.

Les trois individus ont grandement aidé à l’évacuation de la femme. Il a tenu à dire que c’était un travail d’équipe. 

Mauvaise souvenir

Rappelons que l’an passé, le 1er mai 2016, cinq bâtiments, situés tout près, ont été détruits par un incendie majeur. L’entreprise Déry Télécom et d’autres commerces avaient été détruits et des bâtiments voisins avaient été endommagés.

17833983 10155173775094664 6187031398070573254 o

17807293 1372862106085587 4661631951237153751 o

 

Retour en haut